Connect with us

Monde

Violences policières: l’expertise médicale annulée dans l’affaire d’Adama Traoré

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

La Justice française a annulé mardi l’expertise médicale qui disculpait les forces de l’Ordre dans l’affaire du jeune Adama Traoré décédé lors d’une arrestation en 2016. Une décision qui intervient quelques jours après l’agression de Michel Zecler et les protestations contre une loi interdisant de filmer les policiers.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a annulé mardi, pour vice-procédure, l’expertise médicale qui disculpait les gendarmes de la mort d’Amadama Traoré, a appris l’AFP de source judiciaire.

L’annulation est intervenue suite à la demande introduite en juin dernier par Me Yassine Bouzrou, l’avocat de la famille d’Adama Traoré. Comme motif, l’avocat souligne que les trois médecins ayant rédigé l’expertise avaient fait appel à un confrère cardiologue sans le mentionner dans l’expertise demander l’autorisation au juge d’instruction.

“L’expertise médicale qui exonérait les gendarmes déposée auprès de la justice le 25/05/20 a été annulée par la chambre de l’instruction de Paris. Les experts «sélectionnés» par les juges d’instruction ont violé les dispositions du code de procédure pénale”
, a écrit l’avocat sur Twitter.

L’expertise médicale, rendue en mai dernier et désormais invalidée, estimait que le décès d’Adama n’est pas dû à une « asphyxie positionnelle » liée à ses conditions d’interpellation, mais « d’un œdème cardiogénique ».

Adama Traoré est décédé en juillet 2019 à l’âge de 24 ans. Ayant échappé à une première interpellation, Adama a été arrêté après une course-poursuite. Il a rendu l’âme dans la caserne des gendarmes de Persan (Val-d’Oise), près de deux heures après.

Son dossier a été une première fois clôturé en 2018 mais son affaire est revenue sur la scène médiatique en mai dernier dans le cadre du mouvement “black lives matter” enclenché aux Etats-Unis après la mort de George Floydd. Cette affaire a pris une nouvelle ampleur grâce à sa soeur Assa Traoré qui est à la tête du comité “la vérité pour Adama”.

Sécurité globale

L’annulation de l’expertise intervient moins d’une semaine après la divulgation d’une vidéo montrant des policiers s’attaquer violemment à Michel Zecler, un producteur de musique noir. Mais aussi, quelques jours après les manifestants contre la loi de sécurité globale qui ont ébranlé plusieurs villes françaises.

En effet, des marches contestant ce projet de loi précisément l’article interdisant de filmer les forces de l’Ordre ont éclaté dans diverses villes françaises.

Le considérant comme une atteinte “à la liberté d’informer”, 133 000 manifestants partout en France dont 46 000 à Paris ont protesté contre l’article 24 de la “sécurité globale”, selon les chiffres avancés par le ministère de l’Intérieur français.

Les manifestations ont eu lieu samedi 28 novembre, deux jours après soit le 30 novembre, la majorité parlementaire a annoncé que l’article sera “complètement réécrit”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR