Connect with us

Politique

Les magistrats maintiennent la grève dans plusieurs wilayas

Plusieurs magistrats grévistes refusent de reprendre le travail, aujourd’hui 06 novembre, malgré l’annonce de la suspension de la grève par le Syndicat national des Magistrats (SNM) hier soir.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Rassemblement des magistrats à la cour suprême le 04 octobre 2019 à Alger
© Sami-K | Rassemblement des magistrats à la cour suprême le 04 octobre 2019 à Alger

Plusieurs magistrats de la wilayas d’Oran ont confirmé que “leur mouvement de grève ne sera pas suspendu”. 

“Le syndicat a pris la décision de suspendre la grève sans consultation avec les juges d’Oran”, nous confie un magistrat qui a souhaité garder l’anonymat.

Selon la même source, même dans les wilayas limitrophes “le reprise du travail n’a pas touché tous les magistrats, mais la reprise est pour le moment partielle” ajoute le magistrat qui s’interroge sur l’obligation de reprendre le travail “après être réprimés dans le tribunal d’Oran par la gendarmerie nationale”.

De son côté, le Club des magistrats a contesté, ce mercredi 6 novembre, la décision du syndicat national des magistrats (SNM) qui a décidé hier de suspendre la grève et de reprendre l’activité judiciaire dès aujourd’hui.

Après une dizaine de jours de grève, les magistrats ont décidé d’y mettre fin et de rejoindre leurs postes. Le Syndicat national des magistrats (SNM) a annoncé, hier mardi 5 novembre, la suspension de leur grève à partir de ce mercredi 6 novembre après la conclusion d’un accord initial avec le ministère de la Justice.

Nous avons tenté de joindre le président du SNM, monsieur Issad Mabrouk afin d’avoir plus de détails, mais ce dernier n’a pas répondu à nos appels.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR