Connect with us

Politique

Le procès en appel de Tadjadit, Khimoud et Benrahmani reporté

Published

on

© DR | L'activiste et poète Mohamed Tadjadit

Le procès en appel de Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Benrahmani a de nouveau été reporté. Il a été renvoyé à l’audience du 27 juillet, selon l’avocate Fetta Sadat.

Les trois mis en cause devaient être re-jugés pour “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”, “outrage à corps constitué”, “atteinte à la personne du président”, “atteinte à la sécurité et à l’unité nationale”, “exposition de la vie d’autrui au danger en incitant à un rassemblement pendant la période du confinement”, “discours de haine”, ” incitation à la discrimination”, entre autres chefs d’inculpation

Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Benrahmani avaient déjà fait l’objet d’une première condamnation en janvier dernier. Mohamed Tadjadit a été condamné à 6 mois de prison dont quatre mois ferme et 200,000 DA d’amende. Noureddine Khimoud a lui écopé de quatre mois de prison ferme et 100,000 DA d’amende et Abdelhak Benrahmani de 3 mois de prison ferme et 100,000 DA d’amende.

Le procureur de la république avait requis 2 ans de prison ferme et 200.000 DA d’amende à l’encontre des activistes.

Nouveaux dossiers

En détention depuis août 2020, les trois mis en cause avaient déjà purgé les peines prononcées contre eux et ont donc quitté la prison le jour du rendement du jugement à savoir le 21 janvier. Mais, leur liberté n’a pas duré longtemps et de nouvelles s’affaires se sont profilées pour les trois activistes.

Mohamed Tadjadit et Noureddine Khimoud ont de nouveau été placés en détention provisoire le 8 avril dernier après avoir été arrêtés dans le cadre de l’affaire du mineur Said Chetouane.

Abdelhak Benrahmani a lui été arrêté le samedi 3 avril lors d’une tentative de marche à Alger centre et a été placé en détention à la prison d’El Harrach le 5 avril dernier.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR