Suivez-nous

Politique

Said Chetouane placé dans un centre de protection de l’enfance

Publié

le

© DR |

La Juge des mineurs près le tribunal de Sidi M’hamed a ordonné le placement de Said Chetouane dans un centre de protection de l’enfance, revenant ainsi sur la décision précédente qui donnait le droit de la garde à sa mère.

Dans un communiqué repris par l’APS, le procureur de la république près ladite instance judiciaire a informé que la décision de la juge des mineurs a été prise après avoir “constaté des comportements contraires aux mesures prises précédemment en faveur de Said Chetouane”, référant à sa participation aux dernières manifestations populaires.

Estimant que le jeune Said Chetouane se “trouve dans un danger moral”, le procureur indique, par le biais du même communiqué, que le mineur “continue de faire l’objet de diffamation par des personnes majeurs lors de sa participation aux marches non autorisées”.

Arrêté le 03 avril dernier lors d’une tentative de marche à Alger centre, l’affaire du jeune Said Chetouane a éclaté après avoir été filmé à sa sortie du commissariat, affirmant avoir été victime “d’attouchements” par les éléments de la sûreté nationale.

Les auteurs de la vidéo, Mohamed Tadjdit et Soheib Debaghi, ont été arrêtés dès le lendemain auprès de trois autres activistes à savoir Malik Riahi, Tarek Debaghi et Noureddine Khimoud.

Placés sous mandat de dépôt le 8 avril dernier, les cinq manifestants sont accusés d’avoir “exploité le jeune mineur à des fins politiques”. Leurs avocats, eux, dénoncent une “amplification du dossier” et une volonté à “ternir l’image des mis en cause”.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR