Connect with us

Société

Femme retrouvée morte à El Eulma: les détailles du Procureur de la république

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le Procureur de la république près le tribunal d’El Eulma, wilaya de Sétif, a apporté, lundi, de nouveaux détails concernant le meurtre d’une femme dont le corps carbonisé a été retrouvé mercredi dernier à à la forêt de Feidh Gherib. 

Lors d’une conférence de presse animée hier, le procureur de la république a d’abord révélé que l’enquête a été déclenchée après que l’ex-fiancé de la victime se soit dirigé vers la gendarmerie nationale affirmant que cette dernière s’est poignardée à l’aide d’un couteau à la forêt de Feidh Gherib. L’ex-fiancé, devenu par la suite accusé, a affirmé que la victime s’est poignardée après une altercation avec lui “parce qu’il s’est engagé avec une autre fille”.

“Après une enquête approfondie avec l’accusée Ch.A à la date du 7 octobre 2020 il a indiqué aux services de la gendarmerie nationale l’endroit où se trouvait le corps”, précise le procureur de la république 

Suite à quoi, “la victime, trentenaire et répondant aux initiales de B.K a été retrouvée recouverte de ciment avec des brûlures au niveau de la partie supérieure de son corps. La tête et les épaules, étaient entièrement carbonisées”, précise-t-il encore. 

Cependant, le Procureur de la république relève que la mort de la victime est due à des fractures au niveau de la tête et du crâne suite “à une agression avec un objet dur ou des chutes répétées”. 

L’enquête a mené à quatre accusés, ajoute encore le procureur de la République. Ceux-ci ont été présentés devant le juge instructeur puis placés en détention provisoire pour “organisations d’une bande de malfaiteurs”, “meurtre volontaire avec préméditation” et “enlèvement“.

Pour rappel, le corps de la victime a été retrouvé mercredi de Feidh Gherib, à el eulma, dans le wileya de Sétif soit une semaine seulement après la découverte du corps brûlé de la jeune Chaïma, 19 ans, dans une station-service abandonnée de Thénia, dans la wilaya de Boumerdès. Un meurtre qui a suscite émoi et colère en Algérie.





Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR