Connect with us

Monde

Coronavirus: Le Royaume-Uni débutera demain sa campagne de vaccination

Feriel Bouaziz

Published

on

Le Royaume-Uni, donnera, mardi 8 décembre le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre le coronavirus avec l’antidote développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech. Le ministre britannique de la Santé Matt Hancock a salué dimanche le moment “historique” que représente le début de cette compagne.

La Grande Bretagne, pays le plus sévèrement touché en Europe par la pandémie de Covid-19 avec plus de 61.000 morts, gagne ainsi la place du premier pays dans le monde à avoir donné le feu vert pour l’utilisation du vaccin développé par Pfizer et BioNTech et sera également, le premier pays occidental à entamer sa campagne de vaccination.

Le Royaume-Uni a accordé mercredi 2 décembre son accord pour l’utilisation du vaccin développé par Pfizer et BioNTech qui efficace à 95% contre le coronavirus. Il devient ainsi le premier pays au monde à autoriser un vaccin.

Cette décision jugée “rapide” a valu au Royaume-Uni beaucoup de critiques. Cependant, les autorités britanniques assurent que leur décision “répond à toutes les normes de sécurité”.

L’agence britannique des réglementations des médicaments et des produits de Santé (MHRA), qui est derrière le feu vert, a défendu vendredi son choix en assurant que le “vaccin” né du duo américano-allemand répond “aux normes”.

“Aucun vaccin ne serait autorisé au Royaume-Uni s’il ne respectait pas les normes de sécurité, de qualité et d’efficacité”, a déclaré l’Agence indépendante via un communiqué rapporté par l’AFP.

“Un moment historique”

Dans ce sens, le ministre Matt Hancock, qui a nommé le premier jour de vaccination “V-day” , a affirmé que “la semaine qui vient est un moment historique“.

Concernant les personnes bénéficiant en premier du vaccin anti-covid, ce dernier fait savoir qu’ils,”feront passer en premier les plus vulnérables et les plus de 80 ans, le personnel des maisons de retraite“. Soulignant que les services publics de santé “seront parmi les premiers à recevoir les vaccins“.

Pour ce faire, le personnel de santé en charge de la vaccination, “travaille tout le week-end pour préparer le lancement du programme, les premières vaccinations intervenant à partir de mardi“, a annoncé le National Health Service (NHS).

Par ailleurs, le ministère de la santé a également annoncé qu’à l’occasion de cet événement, il y aura plus de 1.000 centres de vaccination organisés qui prendront en charge les patients, ainsi que, des «hubs» mis en place dans 50 hôpitaux anglais.

Toutefois, les embûches qui seront éventuellement imaginables pour ce jour, sont en premier lieu le stockage du vaccin anti-covid, qui doit être conservé à une température de -70°C ce qui représente un défi logistique, soulignent les autorités sanitaires, qui plus est, ils doivent être transportés par une entreprise spécialisée et leur décongélation prend plusieurs heures.

Quant aux quantités rapportées à cet effet, le pays a commandé 40 millions de doses de ce vaccin, permettant de protéger au minimum 20 millions de personnes.

Notons par ailleurs, qu’a fin d’éviter toute complication liée au Brexit à l’issue de la période de transition le 31 décembre, le gouvernement envisage de recourir aux avions de l’armée en cas de retards aux frontières. “Nous le ferons si c’est nécessaire“, a déclaré un porte-parole du ministère de la Santé à la presse locale.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR