CAN-2019: L’Égypte et l’Afrique du Sud vont se disputer l’organisation de la compétition

L’Égypte et l’Afrique du Sud sont officiellement les deux seuls pays candidats qui vont se disputer l’organisation de la CAN-2019, prévu du 15 juin au 13 juillet prochain.

Crédit photo : DR | Illustration, des deux payés qui ont postulé pour l'organisation de la CAF 2019

L’Égypte et l’Afrique du Sud sont officiellement les deux seuls pays candidats qui vont se disputer l’organisation de la CAN-2019, prévu du 15 juin au 13 juillet prochain.

 

La confédération africaine de football avait fixé vendredi à minuit comme dernier délai pour le dépôt de candidature pour l’organisation de la 32e édition de la CAN après avoir enlevé le 30 novembre dernier au Cameroun le droit d’organiser la CAN suite au grand retard dans la réception des infrastructures à temps.

Premier pays à manifester son désir d’organisation

L’Égypte était le premier pays à manifester son désir d’organisation de la phase finale pour la cinquième fois de son histoire. Il a déposé sa demande jeudi comme l’avait confirmé la Fédération égyptienne de football par le biais de compte tweeter et facebook de la Fédération. Les Égyptiens ont confirmé leur intérêt pour l’organisation de la CAN, 24 heures seulement après le retrait inattendu du Maroc, qui était pourtant le mieux placé pour remplacer le Cameroun.

Il ne fallait pas compter sur le Maroc.

Mais l’annonce du ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Rachid Talbi El Alami était sans appel : il ne fallait pas compter sur le Maroc. L’Afrique du Sud a, pour sa part, déposé sa candidature avant la date butoir, soit vendredi soir comme l’avait confirmé le porte-parole de la Fédération sud-africaine de football, Dominic Chimhavi, dans une déclaration faite à la BBC.

Le continent africain devra connaître le pays qui abritera la prochaine phase finale de CAN, le 9 janvier, lors de la réunion du Comité exécutif de la CAF.

 

Adsence Milieu article