CAN-2018 : les Verts arrachent la qualification pour le Cameroun (vidéo)

La sélection algérienne de football a validé ce dimanche à Lomé, sur le terrain synthétique de la capitale togolaise son ticket pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu au mois de juin prochain au Cameroun après son succès sur le score de 4 buts à 1.

rédit photo : DR | Mahrez double buteur face au Togo

La sélection algérienne de football a validé ce dimanche à Lomé, sur le terrain synthétique de la capitale togolaise son ticket pour la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu au mois de juin prochain au Cameroun après son succès sur le score de 4 buts à 1.

Placée dos au mur après sa dernière défaite concédée lors de la 4e journée devant le Bénin (0-1). Les Verts ont bien réagi en fournissant une première période de première ordre avec à la clé trois buts marqués. Ce qui n’était pas du tout évident, surtout que les Togolais emmenés par Adebayor avaient la possibilité de passer devant eux au classement du groupe D en cas de succès. L’Algérie s’est présentée à ce rendez-vous avec une équipe new-look avec les présences des éléments dont c’était leur première présence ensemble à l’instar de Belamri, Chitta ou encore Belaïli.

L’arme du contre

La bande de Djamel Belmadi a bien affectionné l’arme des contres. Ainsi sur une longue balle, le gardien togolais devance Bounedjah, mais Mahrez à l’affût ouvre la marque bien que c’est le défenseur Sadate, qui a détourné le cuir dans ses propres filets (15’). Maîtrisant parfaitement les attaquants adversaires, les Algériens ont continué à jouer les contres et sont restés les plus dangereux dans cette partie. Ainsi sur un contre rapide, Attal se joue de toute la défense et s’en va placer le cuir du pied gauche hors du portée du gardien Basse (28’). Deux minute plus tard c’était autour de Mahrez d’ajouter une troisième réalisation et son second but personnel.

Une seconde période plus difficile

La seconde période a été plus compliquée pour les Algériens face aux hommes de Claude Le Roy, qui ont jeté toutes leurs forces dans la bataille afin de pouvoir laver l’affront. La pressing a apporté ses fruits avec la réalisation de Laba de la tête à la 55e minute de jeu. Les camarades de Tahrat ont continué à subir, mais les Algériens étaient toujours aussi dangereux lorsqu’ils mettaient plus de pression sur leur adversaire. C’est ce qui s’est produit en fin de partie lorsque sur un corner du rentrant Ouanas, Bounedjah se joue d’un défenseur et s’en va battre pour la quatrième fois le malheureux gardien de but Basse en scellant le large succès algérien (92’).

Premier succès des Verts depuis 2016

La victoire arrachée par les camarades Mahrez en terre togolaise est très importante pour les Algériens, car elle leur permet de se qualifier directement à la phase finale de la CAN. Avec dix points, l’Algérie est à présent sûre de terminer en première position du classement du groupe D. Car même en cas de défaite à Tchaker lors de la dernière journée devant la Gambie, elle passera devant le Bénin second du groupe avec 7 après cette cinquième journée.

Cette victoire si elle est la toute première pour Djamel Belmadi en déplacement, elle reste un bon succès, surtout que çà fait très longtemps que l’Algérie ne s’était pas imposée hors de ses bases. La dernière victoire algérienne en déplacement remonte au succès réussi en juin 2016 face au Seychelles sur le score de 2 buts à 0. Belmadi semble avoir réussi à atteindre son premier objectif de qualifier les Verts à la phase finale de la CAN. Il devra à présent songer à replacer l’Algérie parmi les meilleurs équipes du continent. Ce qui va sans doute demander plus de temps et de sacrifices. Mais le coach a déjà le soutien du difficile public algérien. Ce qui n’est pas rien.

Mégabannière (728x90)