Connect with us

Politique

Affaire Karim Tabbou : La chambre d’accusation de la Cour d’Alger déboute le parquet

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Karim Tabbou,
© DR | Karim Tabbou, en prison depuis 4 mois

La chambre d’accusation de la Cour d’Alger vient de confirmer la décision du juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed concernant le transfert du dossier du porte-parole de l’UDS, Karim Tabbou en correctionnelle.

C’est ce qu’a annoncé, cette après-midi, l’avocat Abdelghani Badi. La chambre d’accusation déboute le parquet qui avait fait appel de la décision du juge d’instruction de la 10e chambre près du tribunal de Sidi M’hamed, prononcé le 26 janvier dernier. Le procureur de la République voulait criminaliser l’affaire.

Selon l’avocat, la chambre d’accusation avait aussi rejeté la demande de liberté provisoire en faveur de Karim Tabou qui doit rester en détention, en attendant la programmation de son procès.

Le feuilleton judiciaire se poursuit, ainsi pour l’ancien député du FFS qui a été sérieusement malmené, depuis l’été dernier. Il a été arrêté une première fois et placé une première fois sous mandat de dépôt, le 12 septembre 2019, par le juge d’instruction près le tribunal de Koléa pour le chef d’inculpation d’«atteinte au moral de l’armée». Il a été remis en liberté le 25 septembre par la chambre d’accusation près la cour de Tipasa, pour être arrêté le lendemain à son domicile et présenté devant le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed (Alger), qui l’a renvoyé à la prison de Koléa.

Depuis cette date, toutes les demandes de sa remise en liberté provisoire ont été rejetées par la justice. Ses avocats ont à maintes fois dénoncé le traitement qui lui a été imposé, notamment son placement en isolement depuis sa détention.

« Il mange seul dans sa cellule et n’a pas le droit de voir les autres détenus. Sa famille peut lui rendre visite chaque 15 jours pour seulement 20 minutes. Nous, le collectif, on se relaie chaque jour chez lui pour qu’il tienne le coup. Les avocats le voient matin et après-midi», avait déploré le collectif d’avocat constitué pour sa défense.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR