Suivez-nous

Monde

Vaccin anti-covid-19: le Royaume-Uni débute l’administration du vaccin AstraZeneca/Oxford

Feriel Bouaziz

Publié

le

Le Royaume-Uni à commencé ce lundi 4 janvier à administrer le vaccin du groupe AstraZeneca et de l’université d’Oxford, rapporte l’Agence France Press. 

Les autorités britanniques ont déjà commandé 100 millions de doses du vaccin d’AstraZeneca-Oxford, dont 520 000 sont prêtes ce lundi, selon le ministère de la Santé. Des centaines de nouveaux centres de vaccination devront ouvrir cette semaine, qui s’ajouteront aux 730 déjà en place.

Moins coûteux et plus facile à stocker, le vaccin est donc plus adapté à une campagne d’immunisation à grande échelle, estiment les spécialistes. Il peut aussi être conservé à la température d’un réfrigérateur, contrairement à celui de ses concurrents dont Moderna et Pfizer et BioNTech qui doivent être stockés, respectivement, à -20° et à -70°.

“Je suis enchanté aujourd’hui de lancer le vaccin d’Oxford, hérité de la science britannique”, s’est applaudi dans un communiqué le ministre de la Santé Matt Hancock. Ajoutant que ceci est “un tournant dans notre combat contre cet horrible virus et j’espère qu’il redonnera à tout le monde l’espoir que la fin de cette pandémie est en vue”.

Vaccin autorisé en Inde et en Argentine

Le vaccin anti-covid développé par le laboratoire pharmaceutique AstraZeneca et l’université d’Oxford a également été autorisé dans d’autres pays à savoir l’Argentine ainsi que l’Inde.

Par ailleurs, l’autorisation de ce vaccin au sein de l’Union européenne ne devrait cependant pas intervenir en janvier, selon l’Agence européenne des médicaments (EMA). Quant aux Etats-Unis, ils n’envisagent pas de l’approuver avant le mois d’avril prochain.

Comptant plus de 75.000 morts depuis le début de la pandémie de coronavirus, le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe les plus sévèrement touchés. Près de 55.000 personnes supplémentaires ont été testées positives au virus au cours des dernières 24 heures, selon les données officielles communiquées dimanche.

Notons par ailleurs que l’Angleterre devient ainsi le premier pays au monde à administrer le vaccin anti-covid du laboratoire britannique AstraZeneca et de l’Université d’Oxford évalué efficace à 100% par les développeurs, et ce, après avoir également été le premier à autoriser l’antidote développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech.

Pour rappel, une nouvelle variante de coronavirus est apparu au Royaume-Uni qui s’avère être plus “contagieuse” poussant d’autres pays a suspendre leurs vols à destination de l’Angleterre.

 

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR