Connect with us

Sport

Sebgag: la suspension de Nourine est « très injuste » et « un recours sera introduit »

Published

on

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrezak Sebgag a réagi mercredi à la suspension du judoka algérien Fethi Nourine et son entraineur après son retrait face à un adversaire israélien lors des jeux olympiques de Tokyo 2020. La décision de la Commission de discipline de la Fédération Internationale de Judo (FIJ) est « très injuste » a estimé Sebgag, soulignant qu’un recours sera introduit.

Accueillant la délégation algérienne participant aux Jeux paralympiques-2020 à Tokyo au Salon d’honneur à l’aéroport internationale Houari Boumediene, le ministre a indiqué que des procédures avaient été engagées pour introduire un recours contre la décision de la Commission de discipline de la FIJ.

« J’ai demandé au président du Comité olympique et sportif algérien (COA) d’engager les procédures nécessaires pour introduire un recours contre cette décision et tenter d’alléger la sanction dans la mesure du possible et récupérer, ainsi, notre héro Fethi Nourine », a indiqué le ministre dans une déclaration reprise par l’APS.

Pour rappel, le Judoka algérien Fethi Nourine et son entraineur Amar Benikhlef ont été suspendus pour une durée de dix ans chacun “de toutes manifestations et activités organisées ou autorisées par la Fédération Internationale de Judo (FIJ) et ses Fédérations” pour avoir enfreint les “règles de la charte olympiques”, rapporte l’APS en citant des sources proches du dossier.

Lors des jeux Olympiques de Tokyo 2020 en juillet dernier, Fethi Nourine a décidé de déclarer forfait pour ne pas affronter son adversaire israélien. Ce retrait a été jugé par le CIO comme “contraire aux règles de la charte olympique”. Pour le comité disciplinaire de la FIJ, le judoka et son entraineur ont enfreint, par leur retrait, l’article 50 de la Charte olympique qui interdit toute “sorte de manifestation ou de propagande politique, religieuse ou raciale dans tous les sites ou autres zones olympiques”.


Continue Reading
Advertisement
Comments