Connect with us

Monde

L’UNICEF réclame la protection des enfants face à l’escalade des tensions en Palestine

Published

on

©

29 enfants palestiniens ont été blessés à Jérusalem-Est notamment à la vielle ville et au quartier de Sheikh Jarrah et 8 autre ont été arrêtés ces deux derniers jours, a dénoncé l’UNICEF ce dimanche dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

“Un enfant âgé d’un an figure parmi les blessés. Certains d’entre eux ont été transportés à l’hôpital pour traiter des blessures au niveau de la tête et de la colonne vertébrale”,
indique le communiqué signé par Ted Chaiban, Directeur régional de l’UNICEF pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord et Lucia Elmi, Représentante spéciale de l’UNICEF dans l’État de Palestine. Le document précise que près de 300 personnes ont été blessées au total.

Dans son communiqué, l’UNICEF affirme avoir reçu des informations selon lesquelles “les ambulances étaient empêchées d’accéder sur les lieux et évacuer les blessés et qu’une clinique sur place aurait été touchée par les violences et fouillée”.

“Tous les enfants doivent être protégés de la violence et tenus à l’abri de tout danger à tout moment. Le droit des familles d’accéder à tous les lieux de culte doit être préservé et les blessés doivent être aidés sans restrictions“, appelle l’UNICEF.

L’UNICEF exhorte “les autorités israéliennes à s’abstenir de recourir à la violence contre les enfants et à libérer tous les enfants détenus”. Elle rappelle que “la détention des enfants est un dernier recours et doit être utilisée le moins longtemps possible”.

Rappelant que dans la bande de Gaza, dans certaines parties de la Cisjordanie et dans le sud d’Israël, il y a une reprise “inquiétante” de la violence, l’UNICEF a appelé “toutes les parties impliquées, où qu’elles se trouvent, à empêcher toute nouvelle escalade et à protéger tous les civils, en particulier les enfants”.

Pour rappel, des nuits d’émeutes et de violences, entre les palestiniens et les forces de l’occupation, ont été enregistrées ces derniers jours après la décision d’expulser plusieurs familles de leurs maison dans le quartier de Sheikh Jarrah.


Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR