Suivez-nous

Politique

L’efficacité de son vaccin remise en cause, AstraZeneca s’engage à fournir des données récentes au régulateur américain

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Le laboratoire suédois AstraZeneca, au coeur d’une polémique sur l’efficacité de son vaccin co-développé avec Oxford, s’est engagé à fournir des données plus récentes au régulateur américain. Ce dernier ayant qualifié les données fournies par le laboratoire d'”obsolètes”.

Dans un communiqué rapporté par l’AFP, le groupe s’est défendu, assurant avoir utilisé, dans les résultats des essais cliniques rendues publiques lundi aux Etats-Unis, des données récentes remontant à avant 17 février. L’entreprise a exprimé, par le biais du même document, vouloir entrer en contact «immédiatement» pour fournir au comité de suivi de l’essai clinique, dit Data and Safety Monitoring Board (DSMB) ,«une analyse avec les données d’efficacité les plus à jour possible».

Lundi, le régulateur américain a dit qu’un groupe de surveillance a exprimé sa «préoccupation quant au fait qu’AstraZeneca a pu utiliser des informations obsolètes lors de cet essai» aux États-Unis, «ce qui peut avoir abouti à une estimation incomplète de l’efficacité» du vaccin, a indiqué l’Institut national des maladies infectieuses et des allergies (NIAID), qui supervise des essais cliniques de vaccins.

«Nous exhortons la compagnie à travailler avec le Data and safety monitoring board (DSMB, comité de suivi de l’essai), pour évaluer l’efficacité des données et s’assurer que les données les plus précises, les plus récentes et les plus efficaces possibles soient rendues publiques au plus vite», a-t-il ajouté dans son communiqué, repris par l’AFP.

Cette remise en cause intervient quelques jours après la suspension collective par plusieurs pays européens de l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca. La suspension a été justifiée à l’unanimité par de potentiels “effets secondaires”.

Face à ces craintes, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a encouragé les pays à poursuivre les injections à l’aide dudit antidote, écartant toute possibilité de risque majeur. Le régulateur européen s’est lui dit “convaincu” de l’efficacité du vaccin à prévenir contre le coronavirus.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR