Suivez-nous

Société

AstraZeneca: “aucun cas de complication” enregistré après l’utilisation du vaccin en Algérie

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Aucun cas de complication n’a été enregistré en Algérie après l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca, a affirmé le Pr Ryad Mahiaoui, membre du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus dans une déclaration à la radio chaine III.

“Aucune complication de ce vaccin n’a été enregistrée pour l’instant lors des campagnes de vaccination en Algérie”, a déclaré le professeur Riad Mahyaoui, ajoutant que le comité scientifique suit “de très près” l’évolution du vaccin.

“Des études sont en cours, on suit l’actualité de très près. Ce qu’on a utilisé comme vaccins d’AstraZeneca jusqu’à maintenant, n’ont pas résulté à des problèmes”, a-t-il déclaré.

Cette déclaration intervient après la suspension par plusieurs pays européens de l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca en raison de “possibles effets secondaires”.

Selon le professeur, la suspension du vaccin est due à une inquiétude de possibles effets secondaires, tels que la Thrombose Veineuse, mais “il n’y a pas de lien de causalité des effets secondaires du vaccin sur la thrombose veineuse, ils n’ont pas prouvé que c’est en rapport direct avec le vaccin, des études sont en cours, on reste vigilants”, rapporte la même source.

Alors qu’une quinzaine de pays européens ont suspendu “par précaution” l’utilisation du vaccin AstraZeneca, l’Agence européenne des médicaments (AEM) reste “fermement convaincue” de ses bénéfices. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande, quant à elle, de continuer à l’administrer.

Pour rappel, l’Algérie utilise ce vaccin depuis février dernier après avoir reçu les premières doses de son quota dans le cadre du dispositif covax.




Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR