Connect with us

Société

Kamel Beldjoud reçoit son homologue français samedi

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud recevra samedi son homologue français Gérald Darmanin qui effectuera une visite de deux jours en Algérie, a annoncé jeudi un communiqué du ministère de l’Intérieur des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire.

“Dans le cadre des relations de coopération bilatérale, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud recevra son homologue français, Gérald Darmanin qui effectuera une visite de travail en Algérie les 7 et 8 novembre 2020”, précise la même source.

Cette visite constituera “une occasion pour échanger les vues au sujet de la coopération entre les secteurs de l’Intérieur des deux pays et examiner les voies de renforcement de la coordination dans nombre de domaines d’intérêt commun”, a conclu le communiqué.

Le document du ministère ne l’évoque pas, mais Gérald Darmanin devra présenter lors de sa visite une liste de ressortissants algériens en “situation irrégulière” et soupçonnés de “radicalisation”, comme annoncé par le responsable lui même.

Programmé pour le mois dernier, cette visite, qui inclut également la Tunisie où Gérald Darmanin est attendu ce vendredi, a été retardée en raison des dernières attaques terroristes survenues en France. La dernière en date a eu lieu jeudi dernier à Nice. Le présumé coupable est un tunisien de 21 ans arrivé “illégalement” en France.

En Tunisie, selon l’AFP, le responsable français devra rencontrer son homologue tunisien Taoufik Charfeddine, ainsi que le ministre des Affaires étrangères Othman Jarandi et le chef du gouvernement Hichem Mechichi.

Il devra présenter à ces responsables la liste d’une vingtaine de ressortissants tunisiens “en situation irrégulière” en France,” soupçonnés de radicalisation” et que Paris souhaite expulser. Le nombre de ressortissants algériens concernés par cette procédure n’a pas été dévoilé.

Cependant, l’AFP précise qu’un total de 231 étrangers sont en situation irrégulière en France et suivis pour radicalisation. 70% d’entre eux sont issus de quatre pays: les trois pays du Maghreb et la Russie, où le ministre doit aussi se rendre “dans les prochains jours”, a indiqué l’entourage de M. Darmanin à l’AFP.






Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR