Connect with us

Digital

Facebook suspend Donald Trump pour deux ans

Published

on

L’ancien président américain Donald Trump a été suspendu des deux plateformes Facebook et Instagram pour une période de deux ans, a indiqué le groupe Facebook le vendredi 4 juin. Alors que ses comptes ont été suspendus depuis le 7 janvier dernier suite aux évènements du Capitole, Facebook a indiqué que cette sanction pourrait être prolongée si des experts estiment que son retour “représente un danger”.

L’ex-président américain ne pourra revenir que quand les «risques pour la sécurité du public auront disparu», a précisé le groupe Facebook.

“Lorsque la suspension sera finalement levée, il y aura une série de sanctions strictes qui seront rapidement déclenchées si M. Trump commet d’autres violations à l’avenir, pouvant aller jusqu’à la suppression définitive de ses pages et de ses comptes”, a souligné Facebook.

La firme de Mark Zuckerberg a aussi précisé que les personnalités politiques seront désormais sanctionnées au même titre les autres utilisateurs si elles violent les règles du réseau social, notamment en cas de désinformation.

“Nous ne traiterons pas le contenu publié par des politiciens différemment”, a affirmé Facebook. “Nous appliquerons simplement notre test d’équilibrage de la valeur d’actualité au même titre que les autres contenu, en mesurant si la valeur d’intérêt public du contenu l’emporte sur le risque potentiel de préjudice”, a-t-il ajouté.

“Une insulte”

L’ancien président à réagi a cette suspension en la qualifiant d’insulte pour lui et pour les personnes qui ont voté en sa faveur lors de l’élection de novembre 2020.

« La décision de Facebook est une insulte aux 75 millions de personnes, plus de nombreuses autres, qui ont voté pour nous lors de l’élection présidentielle frauduleuse de 2020 », a réagi l’ancien chef des Etats-Unis dans un communiqué. Facebook «ne devrait pas être autorisé à s’en tirer avec cette censure et ce muselage», a-t-il ajouté.

Pour rappel, Donald Trump a été suspendu des deux plateformes de Facebook le 7 janvier 2021 après avoir appelé ses partisans à protester contre les résultats de l’élection présidentielle devant le Capitole où devait être certifiée la victoire de Joe Biden. Des émeutes avaient alors éclaté et plusieurs morts ont été enregistrés.

Continue Reading
Advertisement
Comments