Connect with us

Société

Face à un système de santé défaillant, les influenceurs algériens agissent

Published

on

Les créateurs de contenu se mobilisent à leur tour. Face à cette crise sanitaire qui va en s’aggravant et alors que le peuple est livré à lui-même, ils usent de leur notoriété pour venir en aide au corps médical et à leurs concitoyens.

En effet, les influenceurs algériens ne sont pas restés insensibles devant cette détresse nationale. Jeunes, en majorité, ces célébrités du net algérien tentent de peser sur cette situation marquée par des appels de detresse des malades et leurs familles, la pénurie d’oxygène, les hôpitaux saturés, les prix exorbitants des concentrateurs et bouteilles d’oxygène, les témoignages poignants des médecins, les chiffres des contaminations et une hausse de nombre de des décès.

Ayant des millions d’abonnés, ces influenceurs ont notamment lancé des cagnottes pour collecter des fonds, comme ils participent à des campagnes de sensibilisation et même au partage des contacts et des adresses qui pourraient être utiles.

L’un des meilleurs exemples de solidarité sur internet durant cette crise, c’est la cagnotte URGENCE ALGERIE COVID, initiée par le collectif de médecins Algerian Medical Network, et largement partagée par des grands créateurs de contenu tels que Rebecca, Nour&M, Numidia Lezoul, Kamila Tir-Abdelli ou encore l’international, Riad Mahrez et même le rappeur, Soolking.

Suite à cette énorme diffusion, la cagnotte a connu un grand succès. Quelques jours seulement après son lancement cette action a pu collecter plus de 500 milles € jusqu’à ce jour, et ce, grâce aux efforts des médecins et associations initiateurs mais surtout grâce au partage des internautes et leurs dons.

Cette opération n’est pas la seule en son genre. Chaque influenceur essaye de soulager corps médical et les patients dans le besoin comme il peut, tel que Maya Redjil ou encore Mohamed Aberkan, surnommé Stanley, qui ont décidé, chacun, de collecter des fonds, à savoir des habits, de la nourriture, des médicaments ou des compléments alimentaires et les distribuer eux-mêmes aux malades hospitalisés qui en ont besoin.

Avec toutes les dépenses dues au traitement de la covid-19, “il y a des malades hospitalisés qui n’ont pas de quoi manger ni de quoi se changer, il faut aussi penser à eux“, lance Maya Redjil sur son compte instagram en appelant ses abonnés qui souhaitent l’aider dans son initiative à la contacter directement.

De son côté, le célèbre instagrameur, Farouk Boudjemline, connu sous le nom de Rifka a lui aussi lancé une initiative avec l’association “Algerian United Fondation” dans le but de collecter les sommes d’argent nécessaires pour acheter des concentrateurs d’oxygène aux patients nécessiteux. À ce sujet, Rifka a déclaré que “l’Algérie vit une situation alarmante, nous allons faire de notre mieux pour aider les patients qui sont dans le besoin“. Farouk a expliqué qu’“il profitera de sa notoriété pour venir en aide à ses concitoyens“.

La solidarité citoyenne n’est pas uniquement sur les réseaux sociaux. Grâce aux bienfaiteurs, plusieurs hôpitaux à travers le territoire national ont pu bénéficier des stations de production d’oxygène, à l’image de l’EHP de Batna ou encore l’hôpital d’Akbou dans la wilaya de Béjaïa.

Cette solidarité s’est traduite également par le remplissage gratuit des bouteilles d’oxygène, l’achat des médicaments pour les malades nécessiteux ainsi que les lits, les masques et même de l’eau offerts aux hôpitaux, comme fut la cas à Bouira cette semaine.

La pays est arrivé, en ce mois de juillet, à un stade avancé de la crise sanitaire, l’une des périodes les plus difficiles depuis le début de la pandémie du coronavirus. Cette crise s’est accentuée avec la large propagation du variant Delta, initialement apparu en Inde. Un variant très contagieux qui est responsable de 71% des cas de contamination en Algérie, selon L’institut Pasteur d’Algérie.

Suite à cela, les médecins ne cessent de dénoncer le manque d’équipements médicaux dans les structures sanitaires et la mauvaise répartition de l’oxygène qui mènent à la perte de dizaines de patients par jour.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR