Connect with us

Politique

El Hadi Lassouli placé sous mandat de dépôt, Fatiha Briki sous contrôle judiciaire

Published

on

El Hadi Lassouli, membre du Comité National pour La Libération des Détenus (CNLD) a été placé sous mandat de dépôt, jeudi 24 juin, par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed, selon le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).

Selon le CNLD, d’autres activistes impliqués dans le dossier ont été placés sous mandat de dépôt à savoir Ali Hider, Abderrahmane Boutouchent et Farid El Hamel

Impliqués tous dans le dossier baptisé “CNLD”, les activistes ont été présentés jeudi 24 juin devant le procureur de la République puis déférés devant le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed. Cette présentation est intervenue après plusieurs nuits en garde à vue pour certains dont El Hadi Lassouli qui a été arrêté le lundi 21 juin.

Fatiha Briki, ancienne enseignante universitaire et membre du CNLD qui a été arrêtée le jeudi 17 juin, a elle aussi été présentée jeudi devant le procureur puis le juge d’instruction dans le cadre du même dossier. Fatiha Briki été placée sous controle judiciaire puis libérée après une semaine en garde à vue.

D’autres activistes impliqués dans le dossier ont été placés sous controle judiciaire dont Nawal Laib, Zahir Bouguermouh, Nacer Debaghi, Abdelkader Maghni, Hassan Benkaoua, Mustapha Meknassi, selon le CNLD.

D’après la même source, sur la vingtaine d’activistes cités dans l’affaire, certains ont bénéficié d’une remise en liberté dont Hassani Ali, Amina Hassani.

Les avocats de ces prévenus n’ont pour l’instant pas communiqué les accusations qui pèsent sur les activistes mais elles sont, selon eux, d’ordre criminel.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR