Suivez-nous

Société

Drapeau amazigh : Neuf détenus seront jugés lundi au tribunal de Sidi M’hamed

Le comité national pour la libération des détenus annonce que 13 détenus arrêtés pour port de drapeau amazigh passeront devant le juge, lundi 11 novembre, au tribunal de Sidi M’hamed à Alger. 

Publié

le

Le procès de six détenus d’opinion, Chatri Mouloud, Guerroudj Samir, Timsi Nacer, Ould Taleb Amine, Boudraâ Abderrahmane, Ouidir Khaled, Bibi Makhlouf, arrêtés lors de la marche du vendredi 21 juin à Alger et accusés d’atteinte à l’unité nationale pour avoir brandi le drapeau amazigh, est programmé pour lundi 11 novembre 2019 au tribunal de Sidi M’hamed“, annonce le CNLD dans un communiqué publié ce dimanche sur sa page Facebook.

Le procès de deux autre détenus, Yazid Kasmi et Zineddine Bouguettaya, arrêtés le 5 juillet à Alger, est également programmé pour le lundi 11 novembre au tribunal de Sidi M’hamed, ajoute la même source.

Pour sa part, l’avocat et militant des droits de l’Homme, Mokrane Ait Larbi, a appelé les magistrats à “se référer uniquement à la loi et ne pas appliquer les instructions extrajudiciaires“.

Les procès de ce lundi sont un vrai test pour ceux qui sont allés jusqu’à demander “le départ du ministre de la justice Belkacem Zeghmati ». Les manifestants seront-ils relâchés ? Le comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) prépare, d’ores et déjà, ses rangs pour ce procès historique et annonce une grande mobilisation. Selon le coordinateur Kaci Tansaout, « le procès peut durer plusieurs jours et le tribunal de Sidi M’hamed sera pris d’assaut par les familles, avocats, journalistes et manifestants”.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR