Suivez-nous

Société

Covid-19: 65 nouveaux cas du variant britannique et 101 du variant nigérien détectés en Algérie

Publié

le

© DR |

L’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a annoncé ce jeudi 22 avril, la détection de 65 nouveaux cas du variant britannique et 101 du variant nigérien.

Dans la continuité des activités de séquençage des virus SARS-CoV-2 mises en place par l’Institut Pasteur d’Algérie dans le contexte de surveillance des variants circulant actuellement dans le monde, il a été procédé à la confirmation de 65 nouveaux cas de variant britannique (B.1.1.7) et de 101 nouveaux cas de variant nigérian (B.1.525)“, lit-on dans le communiqué.

S’agissant des 65 cas du variant britannique, l’IPA a précisé à travers son communiqué, que 29 cas ont été détectés dans la wilaya d’Alger, 06 cas dans la wilaya de Blida, 02 cas dans la wilaya de Ouargla, 03 cas dans la wilaya de Relizane, 01 cas dans chacune des wilayas de Tiaret et Tizi-Ouzou , 07 cas dans les wilayas de Tindouf, Oran et Bejaia, et 02 cas dans la wilaya d’El-Bayad.

Pour ce qui est des cas du variant nigérien, la même source indique que, 39 cas ont été détectés dans la wilaya d’Alger, 4 cas dans chacune des wilayas de Bejaia et Bouira, 12 cas dans la wilaya de Laghouat, 16 cas dans la wilaya de Médéa, 01 cas dans la wilaya de Touggourt, 19 cas dans la wilaya d’Oran, et 3 cas dans chacune des wilayas de Relizane et d’In Salah.

Le nombre total des cas confirmés de variants s’élèvent à ce jour à 143 cas pour le britannique et 230 cas pour le nigérian, précise l’institut.

Pour rappel, deux premiers cas du variant britannique du Covid-19 ont été détectés, le 25 février à Alger, il s’agit de deux patients, l’un d’entre eux est membre du personnel de santé de l’EHS de Psychiatrie de Chéraga, et l’autre est un immigré venant de France pour l’enterrement de son père. Pour ce qui est du variant nigérian, ce dernier a été signalée le 11 mars par l’Institut Pasteur d’Algérie.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR