Connect with us

Politique

Cour de Mostaganem: “Aucun dépassement commis contre les trois femmes placées en garde à vue”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le parquet général près la Cour de Mostaganem a affirmé, mercredi, qu'”aucun dépassement” n’a été commis à l’encontre des trois femmes placées en garde à vue après leur arrestation le vendredi 21 août et que toutes “les allégations” qui disent le contraire sont “sans fondement”.

Onze manifestants dont trois femmes ont été arrêtés vendredi 21 août alors qu’ils tentaient d’organiser une marche pour renouer avec le mouvement de protestation populaire. Les onze manifestants ont été placés en garde à vue et n’ont été présentés devant la Justice que dimanche soit deux jours après leur arrestation. La Justice leur a collé l’accusation d’“attroupement non autorisé ” puis les a relâchés après avoir programmé leur procès pour le 20 septembre.

Une fois libérées, les trois femmes ont affirmé, via une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, avoir “été contraintes de retirer leur voile et de passer leur garde à vue avec des hommes”.

Suite à cette déclaration, le Procureur de la République s’est déplacé au siège de la sûreté de wilaya pour “mener les investigations nécessaires”.

Dans un communiqué de presse repris par l’APS, le parquet général près la Cour de Mostaganem a confirmé que “toutes les allégations de la source ayant propagé cette nouvelle sont sans fondement”.

Le document dit que le procureur de la République s’est déplacé, mercredi, sur les lieux où s’est déroulée la garde à vue pour mener les investigations nécessaires sur la question.

“Il a convoqué les trois prévenues pour approfondir les investigations et rétablir les faits”. Il a également “inspecté les salles de garde à vue du lieu en question, au nombre de 4 salles. Les personnes interpellées étaient au nombre de onze, dont les trois femmes. Ces dernières ont été placées dans un même lieu”, indique le communiqué qui précise que les “huit hommes ont été placés dans les autres salles”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR