Suivez-nous

Economie

Coronavirus: “le vaccin Spoutnik V pourrait être produit en Algérie”

Feriel Bouaziz

Publié

le

L’ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Beliaev, a affirmé dans un entretien accordé ce mardi a l’agence de presse russe Sputnik que “la Russie est prête à produire son vaccin contre le Covid-19 “Spoutnik V” en Algérie“. Cette déclaration vient appuyer les propos tenus la semaine dernière par le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko, lors de la présentation du vaccin aux Nations unies. Ce dernier avait indiqué que son pays “allait produire le vaccin en Russie mais aussi partout dans le monde“.

“Nous avons discuté de cette question (la production du vaccin en Algérie, ndlr) lors de nos rencontres avec les ministres algériens de la Santé et de l’Industrie pharmaceutique”, a déclaré le l’ambassadeur à l’agence Sputnik.

Assurant dans ce sens que, “la Russie, représentée par le Fonds russe d’investissements directs qui est chargé de promouvoir ce vaccin à l’extérieur du pays, est prête à coopérer avec l’Algérie pour lancer sa production au niveau local“.

De surcroit, M.Igor Beliaev a précisé que la Russie offrait plusieurs formules relatives à la coopération en prenant compte des nécessités du pays d’accueil.

Pour ce faire, “le Fonds russe d’investissements directs propose diverses formes de coopération, à savoir l’acquisition directe, le transfert de technologie, la production conjointe et la participation à la phase III des tests cliniques“, souligne le représentant de la fédération de Russie en Algérie.

Pour rappel, le vaccin russe au nom de “Spoutnik V” développé par le centre de recherches Gamaleïa de Moscou, a été le premier vaccin anti-Covid-19 à être enregistré dans le monde. L’efficacité de ce vaccin a atteint 95%. Confirmant ainsi, qu’ “il est l’un les meilleurs vaccins dans le marché“, certifie l’ambassadeur.

Pour l’heure, l’Algérie suit tous les développements liés aux vaccins anti-covid-19, et n’apportera pas encore de vaccin qui ne soit pas agréé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), comme affirmé plusieurs fois par le ministre de la Santé algérien, Abderrahmane Benbouzid.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR