Connect with us

Economie

Blé avarié: Abdelmadjid Tebboune ordonne l’ouverture d’une enquête

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Abdelmadjid Tebboune a ordonné dimanche, lors du Conseil des ministres qu’il a présidé, l’ouverture d’une enquête sur l’affaire d’importation de blé avarié, a informé un communiqué de la Présidence.

“Le Président Tebboune a ordonné l’ouverture d’une enquête sur l’affaire d’importation de blé avarié de Lituanie, et chargé le ministre des Finances de procéder à un audit au sein de l’Office Algérien Interprofessionnel Des Céréales (OAIC)”, a indiqué le communiqué de la Présidence à l’issue du conseil des ministres qui, faut-il noter, est le premier présidé par Abdelmadjid Tebboune depuis octobre dernier en raison de son hospitalisation en Allemagne.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani, a mis fin aux fonctions de directeur général de l’Office algérien interprofessionnel des Céréales (OAIC), Abderrahmane Bouchahda, en novembre dernier, et ce, sur l’instruction du Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

De passage sur les ondes de la Radio nationale, le ministre a estimé que les offices interprofessionnels “ont échoué dans leur mission”. Le ministre a ajouté que ces offices ont été créés dans le but de servir d’appui à la production et à la gestion des produits agricoles stratégiques, ils se sont reconvertis en “centrales d’achat”. Le même responsable a affirmé que des mesures judiciaires seront prises afin de situer “les responsabilités de tout un chacun” dans cette affaire.

Pour rappel, le 10 novembre dernier, les contrôleurs de l’OAIC ont découvert “des graines colorées dans une partie des 30 000 tonnes de blé importé“. Un laboratoire spécialisé de la Gendarmerie nationale avait confirmé l’existence d’une substance dans la quantité de blé importée.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR