Connect with us

Politique

Importation du blé avarié: le DG de l’OAIC limogé

Published

on

© DR | Abderrahmane Bouchahda, DG de l'OAIC limogé

Le directeur général de l’office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Abderrahmane Bouchahda a été démis, jeudi, de ses fonctions. Il paie les frais du scandale provoqué par l’opération d’importation de blé avarié de Lituanie.

Abdelhamid Hemdani, ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a donc mis fin aux fonctions du DG de l’OAIC, sur instruction du premier ministre. La décision a été rendue publique par la télévision nationale.

Pour rappel, l’affaire a éclaté le 10 novembre dernier lorsque des contrôleurs de l’OAIC avaient découvert des graines colorées dans une partie des 30 000 tonnes de blé tendre importées de Lituanie.

Les analyses réalisées par un laboratoire spécialisé de la Gendarmerie nationale de Bouchaoui avaient confirmé, en effet, l’existence de cette substance dans le blé.

Par ailleurs, Abderrahmane Bouchahda a été nommé, par le chef de l’état par intérim, Abdelkader Bensalah, au poste de DG de l’OAIC en remplacement à Mohamed Belabdi qui avait été limogé, en juillet de l’année dernière, par Noureddine Bedoui, alors Premier ministre.

Auparavant, Bouchahda était l’ancien Directeur Régional de la coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) d’Annaba avant d’être promu Directeur régional Est de l’OAIC.

L’OAIC est l’unique organisme étatique chargé de gérer pas moins de 3 Milliards de dollars par an d’achats des céréales à l’étranger.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR