Suivez-nous

Digital

WikiLeaks: la Justice britannique maintient Julian Assange en détention

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

La Justice britannique a tranché ce mercredi sur la demande de libération de Julian Assange, fondateur de l’ONG WikiLeaks qui est derrière la diffusion de plusieurs milliers de documents classés confidentiels par les autorités américaines. L’Australien de 49 ans restera en détention à la prison de haute sécurité de Belmarsh à Londres.

Alors qu’un appel a été introduit par les Etats-Unis contre le refus de la Justice du Royaume-Uni d’extrader Julian Assange, la juge Vanessa Baraitser a estimé qu’il existe “des motifs sérieux de croire que si M. Assange était libéré aujourd’hui, il ne se rendrait pas au tribunal pour faire face à la procédure de recours”, rapporte l’AFP.

Le 4 janvier, la Grande-Bretagne a refusé la demande d’extradition du fondateur de l’ONG WikiLeaks, Julian Assange, vers les Etats-Unis. La Justice britannique a invoqué un risque de suicide étant donné que l’accusé sera placé en “isolement quasi-total”, expliquant ainsi son refus par “des raisons de santé mentale”. 

La partie américaine, qui reproche à l’accusé d’avoir mis en danger des sources des services américains, va faire appel du verdict rendu lundi dernier.

Ayant diffusé, depuis 2010, plus de 700.000 documents confidentiels sur les activités militaires et diplomatiques américaines, le mis en cause risque 175 ans de prison. Le refus de son extradition a été salué par plusieurs parties dont des ONG qui estiment que ce verdict est “historique pour le droit à l’information”. 

 

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR