Connect with us

Société

Visas pour la France : le service Internet est rétabli

L’interruption n’a duré finalement qu’une journée. La connexion internet du centre VFS Global d’Alger chargé de la collecte des demandes de visa vers la France a été rétablie hier soir par l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), a annoncé ce lundi, le site Visa-Algérie.

Avatar

Published

on

 

Selon la même source, le traitement des demandes a repris ce lundi matin. Le consulat de France à Alger avait annoncé hier la suspension de la délivrance de visas, suite à la décision “unilatérale” prises par l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications électroniques (ARPCE) de couper l’accès à l’internet au centre de traitement des demandes de visas, VFS Global d’Alger.

Cette décision avait mis le centre VFS Global et le consulat dans l’incapacité de traiter les demandes de visa vers la France. “Le consulat général de France à Alger n’est lui-même plus en mesure d’instruire les demandes de visa. Aucune instruction n’étant possible, aucune décision ne peut être prise. Aucun visa ne peut être délivré”, avait annoncé le consulat.

L’ARPCE a réagi en fin de journée, en affirmant que le centre VFS Global utilisait un VPN sans autorisation. “Suite aux informations partagées sur les réseaux sociaux et reprises par certains médias sur la coupure des services d’accès internet au niveau du centre VFS Global, dans le cadre de la collecte des demandes de visas pour le compte du Consulat général de France à Alger, l’Autorité de régulation de la poste et des communications électronique (ARPCE) tient à préciser que toute exploitation d’un réseau virtuel privé (VPN) en dehors du cadre réglementaire représente une violation aux dispositions législatives et réglementaires en vigueur, et que l’exploitant est tenu de le déclarer et de se conformer au dispositif mis en place”, a affirmé le gendarme des télécoms dans un communiqué.

L’ARPCE a ajouté qu’en “vertu des lois et règlements régissant les communications électroniques en Algérie demeure au service de l’ensemble des exploitants pour le traitement de leurs dossiers, dès leur réception, conformément aux textes législatifs et réglementaires en vigueur”.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR