Vidéo sur la violence policière sur des manifestants : le Parquet d’Alger ouvre une enquête

Crédit photo:DR. Des jeunes manifestants violemment tabassées par les forces de police lors de la manifestation du vendredi 5 juillet

Le Parquet d’Alger a ordonné, ce lundi 8 juillet, l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le contenu d’une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux et montrant des manifestants violemment tabassés par la police anti-émeutes durant la manifestation de vendredi passé à Alger.

 

Sur la vidéo, on peut voir des policiers s’acharner à coup de matraque sur des manifestants à terre. Une violence « injustifiée » qui a fait le tour de la Toile et suscité une vive indignation des internautes.

« En application des dispositions de l’article 11 alinéa 03 du code de procédure pénale, modifié et complété, et après avoir visionné une vidéo relayée sur les réseaux sociaux montrant des éléments de la police en train de frapper un individu en tenue civile, des instructions ont été adressées, le 06 juillet 2019 à 18h30, aux services de la police judiciaire territorialement compétente à l’effet de nous fournir des informations détaillées sur ces faits », indique le communiqué du tribunal cité par l’agence officielle.

La même source a précisé qu’« un rapport préliminaire nous est parvenu en date du 07/07/2019, suite auquel les services de la police judiciaire relevant de la Sûreté de la wilaya d’Alger ont été instruits de diligenter une enquête préliminaire approfondie sur les faits montrés par la vidéo en s’assurant de leur véracité par le recours à des techniciens et d’identifier les auteurs après confirmation des conditions et des circonstances de l’incident ».

Il convient de rappeler que la Direction générale de la Sûreté Nationale (DGSN), avait annoncé dimanche, via un communiqué, l’ouverture d’une enquête approfondie sur les faits diffusés dans la même vidéo « situer les responsabilités afin que toutes les mesures prévues par loi soient prises ».

Adsence Milieu article