Connect with us

En continu

VIDEO | Pagaille au conseil national du FFS : Hayat Taiati réclame le départ de Hadj Djilani

Melissa NAIT ALI

Published

on

Pagaille générale au conseil national du FFS. La réunion tenue, hier au siège national du parti pour trancher la question de la prochaine présidentielle, s’est terminée en queue de poisson.

Pagaille générale au conseil national du FFS. La réunion tenue, hier au siège national du parti pour trancher la question de la prochaine présidentielle, s’est terminée en queue de poisson.

 

En effet, après l’évacuation du principal point à l’ordre du jour avec l’annonce du « boycott actif », du prochain rendez-vous électoral, les membres du conseil national du parti ont eu droit à une intervention musclée de Hayat Taiati, membre de l’instance présidentielle.

En colère, l’ancienne députée de la circonscription d’Alger s’en prend violemment au premier secrétaire, Mohamed Hadj Djilani. Lui reprochant le fait de ne présenter aucun bilan financier depuis son accession à ce poste, elle réclame son éviction.

Pour appuyer sa demande, Hayat Taiati rappelle le contenu de plusieurs articles des statuts du FFS qui oblige le premier secrétaire à faire un bilan détaillé d’abord à l’instance présidentielle et ensuite au conseil national. « Hadj Djilani ne devrait plus être reconduit. Et celui qui insiste pour le maintenir doit assumer sa responsabilité », lance-t-elle sur un ton menaçant. Pour elle, Mohamed Hadj Djilani n’est plus premier secrétaire du FFS.

Cette intervention, selon des sources proches du parti, a créé un grave malaise au sein du parti. Il y eu même un échange vif entre les partisans et les adversaires du premier secrétaire. Pour rappel, Mohamed Hadj Djilani, ancien élu du parti à l’APC de Médéa, est un proche de l’homme fort du parti en ce moment, en l’occurrence Ali Laskri.

C’est ce dernier qui le maintient au poste du premier secrétaire contre la volonté de, y compris l’ancien cabinet noir. Selon certain proche du parti, la dernière crise qui avait conduit à la convocation d’un congrès extraordinaire du FFS avait pour origine une demande du renvoi de Hadj Djilani. Une demande rejetée par Ali Laskri.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR