Connect with us

Politique

VIDEO | Bengrina pourchassé par les citoyens à Aflou (Laghouat)

Le candidat à la présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelkader Bengrina, a vécu une journée cauchemardesque aujourd’hui 22 novembre à El Bayedh puis à Aflou dans la wilaya de Laghouat.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

Le candidat à la présidentielle, Abdelkader Bengrina, Chassé à Aflou ce 22 novembre 2019

Après sa tentative de marcher dans la ville de El Bayedh dans la matinée, une journée du Hirak, les services de sécurité « ont demandé à ce dernier de quitter les lieux, dans la précipitation, car un important groupe était venu le chasser » nous a confié un journaliste qui couvre ses déplacements.

صور أخرى لمتظاهرين يحاصرون الفندق الذي تواجد فيه المترشح عبدالقادر بن قرينة في آفلو ولاية الأغوط

صور أخرى لمتظاهرين يحاصرون الفندق الذي تواجد فيه المترشح عبدالقادر بن قرينة في آفلو ولاية الأغوط (صور خاصة بالحدث)

Opublikowany przez ‎Al Hadath Algeria الحدث الجزائري‎ Piątek, 22 listopada 2019

Après avoir été sauvé de justesse à El Beyedh, le candidat « Badissi Novemberi » comme il s’est décrit durant son meeting à Aflou, Abdelkader Bengrina a échappé au lynchage juste après son meeting qui n’a duré qu’une quinzaine de minutes.

Alors qu’il était dans la salle de conférences d’un hôtel au Centre-ville, plusieurs centaines de manifestants ont pris d’assaut l’endroit pour le chasser. « Nous avons été caillassés et pourchassés. Nous avons fui de justesse un lynchage certain car les manifestants qui ont demandé le départ du candidat ont perdu rapidement patience », nous raconte un des journalistes partis couvrir son meeting.

Selon la même source, les services de sécurité pris de court par la réaction des manifestants ont eu beaucoup de mal à sécuriser le cortège, précise la même source.

صور حصرية.. الأمن يخرج المرشح الرئاسي "بن قرينة" من فندق حاصره في متظاهرون بـ"أفلو"

صور حصرية.. الأمن يخرج المرشح الرئاسي "بن قرينة" من فندق حاصره في متظاهرون بـ"أفلو"

Opublikowany przez ‎Al Hadath Algeria الحدث الجزائري‎ Piątek, 22 listopada 2019

Le candidat s’est attaqué à l’Union européenne durant son meeting, en assurant que la cession extraordinaire annoncée sera organisée puisqu «ils (l’Union européenne, Ndlr) ont peur que je devienne président car ils savent pertinemment que je suis Badissi Novembari » a-t-il déclaré.

La consternation des manifestants a laissé la place, rapidement, à la colère qui est montée de plusieurs après qu’ils aient entendu que le candidat a déclaré que « pas plus de 10% de la population rejette la présidentielle ».

Après l’incident, Abdelkader Bengrina et tout son staff sont partis loin de la ville pour déjeuner, puis prendre la route vers Laghouat.

Les candidats continuent à faire campagne, alors que des millions d’Algériens sortent dans les quatre coins du pays pour “avorter” ce scrutin. Aujourd’hui dans les marche du Hirak, les manifestants ont dénoncé les compagnes d’arrestations qui vise manifestants qui s’opposent à cette élection en se demandant si “c’est une campagne électorale ou campagne d’arrestations”.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR