Connect with us

Politique

Vendredi 117: 13 manifestants placés sous mandat de dépôt

Published

on

© DR | Rassemblement devant le tribunal Sidi M'hammed en soutien aux militants arrêtés durant les manifestations

13 manifestants, arrêtés le vendredi 14 mai, ont été placés sous mandat de dépôt à travers le territoire national ce dimanche 16 mai dont cinq à Bordj Bou Arreridj et six à Alger, selon le collectif de défense des détenus d’opinion.

Environ 90 citoyens, arrêtés vendredi dernier et placés en garde à vue, ont été présentés ce dimanche devant les différentes instances judiciaires du pays.

47 manifestants ont été présentés à Alger dont 34 devant le tribunal de Bab El Oued (Bainem) et 13 devant le tribunal de Sidi M’hamed, selon le nombre qui nous a été communiqué par maître Faiza Guettache et maître Abderrahmane Salah. A Setif, L’avocat Abed Souar nous a indiqué que 24 manifestants ont été présentés.

Si certains attendent encore d’aller jusqu’au bout de leur présentation en étant présentés devant les juges, d’autres ont déjà connu la décision prise contre eux. Selon les avocats, six manifestants ont été placés sous mandat de dépôt à Alger dont quatre par le tribunal de Bainem et deux par le tribunal de Sidi M’hamed jusqu’à présent. Cinq autres ont été écroués à la wilaya de Bordj Bou Arreridj. Deux manifestants ont été placés en détention à la wilaya d’El Bayadh et Constantine.

Selon leurs avocats, les manifestants sont poursuivis sur la base des chefs d’accusation “habituels” dont “attroupement” et “incitation à attroupement”.

Pour certains, la garde à vue à été prolongée de 24heures. Ils seront donc présentés le lundi 17 mai à l’image de la journaliste Kenza Khatto.


Pour rappel, la manifestation du vendredi 14 mai a été violemment réprimée et avortée dans plusieurs wilayas. Plus de 1000 personnes ont été arrêtées. La plupart ont été libérées mais une centaine d’entre elles ont été maintenues en garde à vue.

Continue Reading
Advertisement
Comments