Connect with us

Politique

Vendredi 116: libération de six manifestants avec programmation de leur procès

Published

on

Tribunal de Sidi M'hamed à Alger

Six manifestants, arrêtés vendredi 7 mai, à Alger ont été libérés ce dimanche par le tribunal de Sidi M’hamed et l’audience de leur procès a été programmée pour le 23 mai en cours, selon l’avocate, Nabila Imadjdouben.

Présentés ce dimanche devant le procureur de la République après deux nuits en garde à vue, les six manifestants devaient être jugés cet après-midi en comparution immédiate pour “incitation à attroupement” et non-respect des mesures de confinement sanitaire”.

Parmi les six manifestants figure l’homme qui a été violenté lors de son arrestation par des policiers en civils et dont la vidéo a fait le tour du web, suscitant la colère des citoyens face aux violences policières.

En effet, la vidéo de l’agression, filmée par Interlignes et largement relayée sur les réseaux sociaux, a permis d’identifier le manifestant. Selon le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD) il s’agit de Bourmad Kamel dit Djamel , âgé de 61 ans, père de 6 enfants et résidant aux Eucalyptus à Alger. Il a été placé en garde à vue après son arrestation.

Pour rappel, les manifestants ont changé d’itinéraire lors du 116e vendredi du mouvement populaire à Alger pour protester contre les violences policières et les cordon policiers mis en place pour encadrer la marche.

Au lieu de passer par la rue Pasteur vers Didouche Mourad comme d’habitude, les manifestants en provenance de Bab El Oued ont continué tout droit, empruntant la rue Hassiba puis Belouizdad (ex-Belcourt). C’est au niveau de cette rue là, non loin de Ruisseau, qu’une terrible répression policière s’est abattu sur les manifestants et que des dizaines d’arrestations ont été opérées.





Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR