Connect with us

Société

Vague d’interpellations à Alger

Plusieurs manifestants ont été interpellés ce mercredi 11 décembre dans le centre de la Capitale lors de la manifestation contre la présidentielle.

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© INTERLIGNES l interpellation à Alger lors de la manifestation contre la présidentielle

Les manifestants rassemblés à la rue Didouche Mourad, pas loin de la Grande poste, ont été réprimés par un impressionnant dispositif policier déployé dès cette matinée.

Les manifestants ont scandé des slogans hostiles à la présidentielle prévue pour demain. “Makache el vote (pas de vote)”, et “Pas de vote avec la bande“.

Pour le moment, les manifestants résistent et maintiennent leur rassemblement en scandant “Djazair Houra Democratia (Algerie libre et démocratique).

Les protestataires continuent à affluer vers le Centre de la capitale avec des cartons rouges dans les mains sur lesquels est lisible “pas de vote”.

La répression a vite rattrapé les manifestants lors de la marche anti-élection à Alger. L’usage de la force par les policiers anti-émeutes, qui n’ont pas lésiné sur les moyens pour réprimer la marche, a fait quelques blessés parmi les protestataires qui ont été pris en charge par les secouristes présents sur les lieux. Au moins deux manifestants ont été évacués à l’hôpital.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR