Suivez-nous

Monde

Vaccination: “à peine 1% des doses ont été distribuées dans des pays à faibles revenus”

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© AUGUSTIN WAMENYA/AFP
© AUGUSTIN WAMENYA/AFP

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a de nouveau critiqué, lundi, la répartition des doses des vaccins anti-covid-19. D’après l’organisation onusienne, les pays à faibles revenus n’ont eu droit qu’à 1% des doses sur les 100 millions distribuées la semaine dernière.

Près de “99 millions de doses de vaccins ont été distribuées la semaine dernière dans les pays à revenus élevés ou intermédiaires de la tranche supérieure, ainsi que dans certains pays à revenus faibles et intermédiaires. Mais à peine 1 % de cette quantité est allée aux pays à faibles revenus”, a indiqué lundi le conseiller principal du directeur général de l’OMS en charge du Changement organisationnel dans une déclaration rapportée par l’APS.

Pour le responsable, cette mauvaise répartition n’est pas liée à la capacité de production des laboratoires pharmaceutiques. “Même en cas de renforcement des capacités de production, ces capacités vont toujours aux mauvais endroits”, a-t-il dénoncé.

Par ailleurs, le même responsable a rappelé que le mécanisme COVAX, mis en place par l’OMS pour assurer un accès équitable aux vaccins, continue de travailler avec les fabricants pour accroître l’approvisionnement en doses.

“Il faudra plusieurs semaines ou plusieurs mois” pour augmenter les stocks de vaccins, et “d’ici là, nous devons prendre des décisions urgentes et importantes sur la manière d’utiliser les vaccins dont nous disposons aujourd’hui”, a déclaré M. Aylward.

Faut-il noter que ce n’est pas la première que l’OMS critique la domination des pays riches sur la distribution des vaccins anti-covid-19. En mars dernier, le secrétaire générale de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a critiqué l’inégalité d’accès aux vaccins, la qualifiant d’un “échec moral catastrophique”.

“L’écart entre le nombre de vaccins administrés dans les pays riches et le nombre de vaccins administrés via Covax se creuse et devient chaque jour plus grotesque”, avait-il déclaré.




Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR