Suivez-nous

Politique

Urgent I Gaz lacrymogènes et arrestations en masse à Alger Centre

Kenza Ait Bachir

Publié

le

© NTERLIGNES | Embarcation des manifestants dans le fourgon cellulaire de la police.
© INTERLIGNES|Embarcation des manifestants dans le fourgon cellulaire de la police.

Suite à la marche spontanée qui a démarré, ce début de soirée, de Bab El Oued en passant par la basse Casbah pour aboutir à la Grande Poste, les forces de l’ordre dépêchées précipitamment sur les lieux ont opéré des arrestations, parfois musclées, parmi les manifestants.

Plusieurs fourgons cellulaires ont été remplis et ont même dû faire des allers retours au commissariat du Cavaignac, sis rue Asselah Hocine derrière la Grande Poste, pour y débarquer les interpellés.

Selon des témoins oculaires « Les policiers ont été pris de court. Ils ne s’attendaient pas à cette marche. Ils sont arrivés dans la précipitation et ont embarqué tout ceux qu’ils ont trouvé sur leur chemin », nous a dit un citoyen sur place. Des dizaines de personnes ont été arrêtées, le « tri » se fera au poste de police.

A noter que la police a eu recours aux gaz lacrymogènes pour disperser la foule qui était assez importante.

Au moment où nous mettons en ligne, la police qui a encerclé la place Audin procède à des arrestations.

Lire la suite
Publicité
Commentaires