Université : Tahar Hadjar décrète des vacances avant l’heure dans les universités

Le ministère de l’enseignement supérieur, Tahar Hadjar, manœuvre à sa manière pour tenter de mettre un terme au mouvement de protestation contre le 5ème mandat dans les universités.

Crédit photo : DR | Tahar Hedjar, ministre de l'enseignement supérieur

Le ministère de l’enseignement supérieur, Tahar Hadjar, manœuvre à sa manière pour tenter de mettre un terme au mouvement de protestation contre le 5ème mandat dans les universités.

 

Il vient de signer une décision d’avancer les vacances du printemps. Cette période de congé de 24 jours commencera, dès demain 10 mars et jusqu’au 4 avril prochain.

La décision portant le numéro 220 a été signé aujourd’hui 09 mars 2019. Elle fixe ainsi le nouveau calendrier des vacances pour les étudiants qui ont intégré le mouvement de protestation pour le départ du régime et dans tout le pays.

«Les dispositions du présents arrêté ne sont pas applicables aux personnels administratifs, techniques et de services», indique le document.

Cette décision serait-elle une astuce faussement subtile pour tenter d’étouffer la voix estudiantine qui n’a cessé depuis plusieurs semaines de dénoncer le 5e mandat de Bouteflika et de réclamer le changement du système politique actuel ? Le ministre de l’enseignement supérieur ne donne aucune explication sur les raison justifiant cette décision, pour l’instant.

Notification du ministre de l'éducation pour instruire les campus
Notification du ministre de l’éducation pour instruire les campus