Connect with us

Politique

Union Démocratique et Social (UDS) : « Nous exigeons la libération immédiate de Karim Tabbou »

Melissa NAIT ALI

Published

on

© DR | Karim Tabbou,
© DR | Karim Tabbou, Condamné à une année de prison ferme

L’Union démocratique et social (UDS), un parti non encore agréé, exige la libération immédiate de Karim Tabbou. Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, cette formation fondée en 2013 qualifie aussi « d’injuste » l’incarcération de son porte-parole, condamné à une année de prison ferme par la juge près la cours d’Alger à l’issue d’un procès en appel tenue dans des circonstances particulières.

« Nous sommes déterminés à serrer les rangs encore et toujours pour honorer les sacrifices de nos glorieux chouhadas et des martyrs de la démocratie et exigeons la libération immédiate du camarade Karim Tabbou et son rétablissement au droit à l’exercice de la politique », lit-on dans ce communiqué.

Réitérant son soutien à tous les détenus politique et d’opinion, dont il exige la libération sans conditions, l’UDS affirme qu’il partage entièrement les décisions de son premier responsable. «Nous ne pouvons qu’être totalement solidaire et nous partageons entièrement ses décision (Karim Tabbou ndlr), son combat et son idéal qui sont les nôtres, le rêve d’une Algérie, Démocratique Social et résolument tournée vers l’universel », ajoute-t-on dans le même communiqué.

Abordant l’agrément du parti, l’UDS rappelle qu’il n’est toujours pas autorisé, et ce depuis 2013, à tenir son congrès pour des motifs inconnus et obscurs ». « Apparemment l’une des raisons qui font que le parti ne soit pas agrée serait l’accusation portée à Karim Tabbou d’avoir arraché le portrait du président « déchu » Bouteflika lors d’une conférence publique. Crime de lèse-majesté s’il en était », précise le pari qui qualifie cela de « grande et grave injustice ».

Poursuivant, l’UDS affirme qu’il ne succombera pas « aux chants des sirènes ». « Dans les moments de grandes confusions politiques ou un flou artistique savamment orchestré est dressé devant nous, il est important et crucial de garder la tête froide et de ne pas succomber aux chants des sirènes », lit-on dans le même communiqué.

Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR