Connect with us

Politique

Une cagnotte mise en ligne pour soutenir les détenus d’opinion

Une cagnotte en ligne pour soutenir les familles de la centaine de personnes arrêtées et détenues du Hirak recueillait, en France, mercredi 13 novembre, plusieurs milliers d’euros, 24 heures après son lancement, rapporte ce jeudi le journal Le Monde.

Avatar

Published

on

Le procès en appel des 17 jeunes, arrêtés par les services de police lors des manifestations enclenchées en décembre 2017 pour revendiquer davantage de moyens pour la promotion de la langue amazighe, s’est déroulé aujourd’hui, jeudi à Bouira.

Le but de cette collecte, ouverte mardi, “consiste à permettre, dans un premier temps, aux familles des détenus d’opinion de payer les amendes” prononcées par les tribunaux, peut-on lire sur la page qui lui est consacrée sur la plate-forme spécialisée Leetchi. “Ensuite, si la cagnotte dépasse le montant des amendes, elle sera répartie sur les familles privées de ressources à cause de la détention des pères et mères de famille”, a précisé la même source.

Toujours selon Le Monde, le Comité national de libération des détenus (CNLD), qui regroupe des proches et avocats “des détenus politiques et d’opinion”, annonce que les “initiateurs de cette cagnotte sont des Algériens de France”. Ces “prisonniers politiques et d’opinion » sont une centaine de manifestants, militants, journalistes ou simples citoyens liés au Hirak.

Pou rappel, vingt-huit manifestants accusés d’atteinte à l’unité nationale pour avoir brandi le drapeau amazigh, ont été condamnés à six mois de prison ferme par le tribunal de Sidi M’hamed. Ils ont également écopé chacun d’une amende de 20 000 ou 30 000 dinars.

 

Politique

Abdelmadjid Tebboune préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Réunion du Haut Conseil de sécurité sur le Coronavirus

Abdelmadjid Tebboune, présidera, ce lundi 03 août, une réunion du Haut conseil de sécurité, indique un communiqué de la Présidence rapporté par l’APS

“Le Président de la République, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, présidera, lundi matin, une réunion du Haut conseil de sécurité”, indique un communiqué de la Présidence d la République.

Continue Reading

Politique

Tribunal de Oued Souf: le détenu Ayoub Azaoui libéré

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le détenu Ayoub Azaoui sera libéré ce lundi après avoir été relaxé de l’accusation de “publications Facebook pouvant porter atteinte à l’unité nationale” et condamné à 200 000 Da d’amende pour “atteinte à la personne du président de la République”, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Arrêté le 12 mai et placé sous mandat de dépôt le lendemain, le procès d’Ayoub Azaoui s’est déroulé le 27 juillet.

Lors du procès qui s’est tenu au tribunal de Oued Souf., le parquet avait requis 10 ans de prison ferme à l’encontre de l’activiste.

A noter que l’activiste est poursuivi dans une seconde affaire qui remonte à son arrestation le 11 décembre dernier et dont le verdict est attendu pour le 10 août.

Dans cette affaire Ayoub Azaoui est poursuivi avec Hamza Sahraoui, Chouib Fathiza, Ahmed Hadad, Fawzi Nid, Ahmim Lemdjahed et Ali Bekicha pour “incitation à attroupement”, “atteinte à l’unité nationale” et “atteinte à l’intégrité du territoire national”.

Lors du procès qui s’est aussi déroulé le 27 juillet, le parquet a requis 5 ans de prison ferme et 100 000 Da d’amende.

Notons également que les prévenus ont bénéficié d’une liberté provisoire depuis le 2 Janvier dernier dans le cadre de la deuxième affaire.

Continue Reading

Politique

Cour de Tipasa: Le procès en appel de Zahir Keddam renvoyé au 24 août

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le procès en appel du détenu Zahir Keddam, devant s’ouvrir ce lundi 3 août à la Cour de Tipasa, a été renvoyé au 24 août, informe le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

L’activiste a été condamné le 23 juin dernier à une année de prison ferme avec mandat de dépôt par le tribunal de Cheraga.

Selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD), Zahir Keddam est poursuivi pour “incitation à attroupement non armé” et “publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale”.



Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR