Connect with us

Société

Une allocation spéciale scolarité d’un montant de 5000 DA attribuées aux familles des élèves démunies

Achour Nait Tahar

Published

on

L’Etat a décidé d’attribuer une allocation spéciale de scolarité d’un montant de cinq mille dinars (5.000 DA) au profit de chaque élève issu de famille démunie ne disposant de moyens nécessaires pour prendre en charge la scolarité de leurs progénitures. C’est ce qu’a indiqué le décret exécutif N° 21-61, publié le 8 février 2021 dans le journal officiel.

Ce décret intervient pour mettre de l’orde dans l’octroi de ladite allocation en fixant les conditions et modalités de son attribution. Celle-ci existait, en effet, il y a plus de 10 ans dont le montant était de 3000 DA, celui-ci est désormais revu à la hausse, étant donné la chute drastique du pouvoir d’achat des petites bourses et l’augmentation des prix des articles scolaires.

Selon le même document, l’allocation spéciale de scolarité est attribuée une (1) fois par an, au début de l’année scolaire, à chaque élève : “issu de famille démunie ou dont les parents ou tuteurs ne disposent d’aucun revenu ; il concerne également les élèves dont le revenu mensuel des parents ou tuteurs, est inférieur ou égal au salaire national minimum garanti”.

“Les catégories concernées par les dispositions du présent article sont fixées, en cas de besoin, par arrêté conjoint du ministre de l’éducation nationale, du ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, du ministre des finances et de la ministre de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme”, souligne le texte.

En outre, la liste initiale des élèves concernés par l’allocation spéciale de scolarité, est établie au niveau des établissements cités à l’article 2 ci-dessus, sur la base des renseignements contenus dans « le formulaire de demande de bénéfice de l’allocation spéciale de scolarité », annexé
au présent décret, est-il précisé.

Par ailleurs, l’opération d’attribution de l’allocation spéciale de scolarité qui sera mise en place au niveau de chaque daïra une commission qui sera chargé de son encadrement. Elle composée du chef de daïra ou son représentant, président ; des présidents des assemblées populaires communales concernées ; des représentants des services de l’éducation au niveau de la daïra, désignés par le directeur de l’éducation ; du représentant de la direction de l’action sociale et de la solidarité ; des représentants des organisations nationales des parents d’élèves agréées et actives au niveau de la daïra. La commission peut faire appel à toute personne compétente pour l’aider dans ses travaux.

Selon l’article 10 du décret, la liste globale des élèves concernés par le bénéfice de l’allocation spéciale de scolarité citée à l’article 9 ci-dessus, doit comporter, notamment les renseignements
suivants : dénomination des établissements de scolarisation des élèves ; noms et prénoms des élèves ; noms et prénoms des parents ou tuteurs d’élèves ; numéros des comptes courants postaux des parents ou tuteurs d’élèves.

Il convient de rappeler que le directeur de l’éducation au niveau de chaque wilaya est chargé du paiement de cette allocation en effectuant les versements des montants alloué à cette dernière sur les comptes courants postaux des parents où tuteurs des élèves bénéficiaires.





Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR