Un photographe du « Quotidien d’Oran » porté disparu

Le photographe de presse du journal "Le Quotidien d’Oran", Karim Benhalima, âgé de 38 ans, est porté disparu depuis dimanche soir, après une chute d’un rocher, à Mers El Kebir, alors qu’il s’adonnait à sa passion, la pêche à la ligne rapporte l'APS qui cite la protection civile comme source.

Crédit photo: DR | Agents de la protection civile.

Le photographe de presse du journal « Le Quotidien d’Oran », Karim Benhalima, âgé de 38 ans, est porté disparu depuis dimanche soir, après une chute d’un rocher, à Mers El Kebir, alors qu’il s’adonnait à sa passion, la pêche à la ligne rapporte l’APS qui cite la protection civile comme source.

 

Alertés par des amis de la victime, les services de la Protection civile ont dépêché d’importants moyens de recherche et de sauvetage, a-t-on indiqué de même source, ajoutant que des plongeurs professionnels ont entamé les recherches, soutenus par d’autres équipes en mer, dans des conditions climatiques très difficiles et avec une mer très agitée.

Le wali d’Oran, Mouloud Cherifi ainsi que les autorités locales se sont également rendus sur les lieux du drame, « le rocher de la vieille », situé sur la corniche d’Oran, à Mers El-Kebir daïra d’Ain El-Turk), pour s’enquérir du déroulement des opérations de recherche.

Le wali a rassuré que tous les moyens sont mobilisés pour retrouver la victime, notant qu’un important dispositif de recherche et de sauvetage est assuré par les unités navales, relevant de la 2ème région militaire (2RM), pour venir en appui à cette opération.

Les opérations de recherches sont toujours en cours et un dispositif aérien sera également mobilisé, selon le wali.

Adsence Milieu article