Connect with us

Sport

Un message à Dominic Thiem attire l’attention de Tebboune sur elle, Ines Ibbou “sera prise en charge”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | La tenniswoman algérienne, Ines Ibbou

Abdelmadjid Tebboune a annoncé dimanche soir que le ministère de la Jeunesse et des Sports prendra en charge ‘dans les plus brefs délais’ la préoccupation de la tenniswoman algérienne Ines Ibbou.

C’est une vidéo postée samedi soir sur les réseaux sociaux par la tenniswoman qui a attiré l’attention des autorités sur elle.

Dans cette vidéo de dix minutes réalisée en anglais, Ines Ibbou s’adresse au joueur de tennis autrichien, Dominic Thiem, qui a refusé de participer au fond de solidarité pour les joueurs mal classé. Aucun de ces joueurs mal classés ne lutte pour survivre, avait-il estimé.

La réponse de la tenniswoman algérienne de 21 ans est venue ainsi : “Après avoir lu ta dernière déclaration, je me suis demandé ce qu’aurait été ma carrière, et ma vie, si j’avais été dans ta position. Je me suis imaginé ce que ça aurait été d’avoir des parents professeurs de tennis quand j’ai touché une raquette pour la première fois, à l’âge de six ans, et que j’en suis immédiatement tombée amoureuse”.

A travers cette vidéo, Ines détaille les difficultés qu’elle a traversé tout au long de sa carrière. Allant des problèmes financiers et l’absence des sponsors jusqu’à la marginalisation du tennis par les autorités algériennes et le manque de moyens, Ines témoigne à Dominic Thiem de toutes les entraves auxquelles font face les athlètes algériens en particulier et les non-privilégiés en général.

“Cher Dominic, contrairement à toi, beaucoup partagent ma réalité. Juste un rappel : ce n’est pas grâce à ton argent qu’on a survécu jusqu’à présent, et personne ne t’a rien demandé. L’initiative est venue de joueurs généreux qui ont immédiatement fait preuve de compassion, avec classe. Des joueurs désireux de répandre de la solidarité et de trouver des solutions pour changer les choses. Des champions en toutes circonstances. Dominic, cette crise inattendue nous plonge dans une période délicate et révèle la véritable nature des gens. Aider les joueurs, c’est aider le tennis à survivre. Ce jeu est noble”
, poursuit Ines dans sa lettre.



Suite à cette vidéo qui a fait le tour du web et des médias, Abdelmadjid Tebboune s’est exprimé sur Twitter annonçant la prise en charge de la tenniswoman par le ministère de la Jeunesse et des Sports.

“L’Algérie ne peut se permettre de perdre un talent sportif comme Ines Ibbou qui est jeune et qui a toute une carrière devant elle dans une spécialité ou peu d’Algériens excellent. Le ministère de la Jeunesse et des Sport prendre en charge ta préoccupation dans les plus brefs délais. Tout mon soutien et mes vœux de succès”,  a-t-il tweeté.

Sport

Ligue des champions : le nouveau phénomène Leipzig, trop fort pour l’Atlético

Avatar

Published

on

© DR | RB Leipzig se hisse aux demi finale de la ligue des champions

Leipzig, solide et réaliste, a battu l’Atlético de Madrid (2-1) à son propre jeu, jeudi à Lisbonne, pour rejoindre le Paris SG en demi-finale de la Ligue des champions.

Un phénomène en cache en autre. Après l’Atalanta Bergame, la surprise italienne qui attaque à tout-va, le PSG s’apprête à rencontrer un autre ovni du football européen, sur la route de son sacre espéré.

Le RB Leipzig, club fondé en 2009 qui ne dispute la C1 que pour la seconde fois, grandit au rythme effréné de sa talentueuse jeunesse, dirigée par le prometteur entraîneur Julian Nagelsmann (33 ans).

Malgré le départ de son meilleur buteur Timo Werner, parti cet été à Chelsea, le club allemand a montré l’étendue de son réservoir: l’Espagnol Dani Olmo, 22 ans, et l’Américain Tyler Adams, 21 ans, ont marqué (50e, 88e) pour alimenter l’espoir d’une folle épopée au Portugal.

Il y a un peu de l’Ajax Amsterdam, qui a épaté l’Europe la saison passée en éliminant le Real Madrid et la Juventus, dans cette équipe sans complexe qui n’a pas hésité à défier Diego Simeone sur son terrain, celui de la solidité défensive et de l’intensité physique.

“C’est une victoire absolument méritée, nous étions la meilleure équipe. Nous avons défendu avec une passion incroyable”, a savouré Nagelsmann. Les Allemands ont aussi bénéficié d’un peu de réussite, avec ce contre favorable sur la frappe d’Adams qui a laissé le gardien Jan Oblak sans solution. Cette occasion laissera forcément des regrets aux Espagnols, qui poussaient à ce moment-là pour prendre l’avantage.

Lisbonne, lieu de la cruelle défaite en finale de la C1 2014 contre le Real, continuera à hanter les “Colchoneros” qui, cette fois, étaient pourtant guidés par un local: le Portugais Joao Felix, recruté du Benfica contre 126 M EUR en juillet dernier, a égalisé sur un penalty (71e) qu’il a lui-même provoqué.

Upamecano solide

L’entrée du milieu offensif (58e) a coïncidé avec le regain de forme des Madrilènes qui, jusque-là, n’arrivaient pas face au bloc allemand. Invaincus depuis la reprise de la compétition en juin, ils ont été surpris par plus méticuleux qu’eux.

Entre deux systèmes taillés pour le jeu en contre, garder le ballon équivalait à un piège: aucune équipe ne prenant de risque, la rencontre s’est enlisée dans une guerre froide tactique.

L’Atlético a bien honoré sa réputation de roc, notamment grâce à la domination dans les airs des défenseurs Stefan Savic et José Maria Giménez. Mais en face, le Français Dayot Upamecano se distinguait dans les duels, ainsi que le portier Peter Gulacsi sur sa ligne (13e), prouvant que Leipzig n’était pas la deuxième meilleure défense de Bundesliga par hasard.

“Ils ont très bien cerné la rencontre, c’était très difficile de les empêcher de jouer, de lire leurs déplacements, d’être sur leurs trajectoires de passes. Ils ont fait un très bon match, ils ont été supérieurs”, a d’ailleurs reconnu Saul Niguez, milieu de terrain de l’Atlético.

Dans l’ambiance bizarre du stade José-Alvalade, à huis clos, bercé par le bourdonnement de l’autoroute voisine, la différence allait se faire sur les rares erreurs. A la reprise d’un centre de Marcel Sabitzer, Olmo a fait payer de la tête un oubli de la défense espagnole, qui l’a laissé sans marquage.

C’est encore Sabitzer, d’une subtile déviation, qui a provoqué un décalage à l’origine du second but. Adams, seul à 25 mètres, en a profité pour ajuster une frappe que Savic, impuissant, détournait dans ses filets. Au coup de sifflet final, les remplaçants allemands ont couru vers les titulaires dans une grande scène de joie, que Leipzig découvre à ce niveau. Il souffle un vent de fraîcheur sur Lisbonne.

Continue Reading

Sport

Ligue 1: Tayeb Mehiaoui élu nouveau président du MCO

Achour Nait Tahar

Published

on

© DR | Tayeb Mehiaoui, nouveau président du MCO

Tayeb Mehiaoui a été élu nouveau président du club professionnel le MC Oran, évoluant en ligue 1 professionnelle, a l’issu de l’assemblée générale des actionnaires, tenue lundi à Oran.

Mehiaoui fait son retour à la tête de la SSPA-MCO après l’avoir dirigé durant la saison 2010-2011, première année du professionnalisme en Algérie. Il remplace Ahmed Belhadj dit Baba, qui a démissionné il y a plus d’une année, le poste est resté vacant durant toute la saison écoulée.

Outre l’élection du nouveau président, il a été procédé au cour de cette AG la désignation des nouveaux membre du conseil d’administration, composé des anciens présidents Ahmed Belhadj et Youcef Djebari, de Nasreddine Bessedjerari, Chems Eddine Bensenouci (représentant du club amateur), Sofiane Benamar et Kheireddine Chorfi.

Pour rappel, la saison passée où le poste de président était vacant, Si Tahar Cherif El Ouazani a dirigé la SSPA-MCO en sa qualité de directeur général de la société. Le club a fini la saison à la 8e place, tandis qu’il a été éliminé de la coupe d’Algérie en huitième de finale.

Continue Reading

Sport

Foot: décès de l’entraîneur algérien Rachid Belhout

Avatar

Published

on

By

© DR |

L’entraîneur algérien Rachid Belhout (76 ans) est décédé dimanche dans un accident de circulation dans la région de Nancy (France), a appris l’APS auprès de ses proches.

Né le 14 juin 1944 à Sétif, Belhout avait commencé sa carrière d’entraîneur dans le club belge du Royale Jeunesse Arlonaise. Il entraînera par la suite au Luxembourg, plus précisément à l’Olympique Eischen, puis au Red Boys Differdange. Il revient par la suite en Belgique, au Léopold Club Bastogne, avant de découvrir la division d’Honneur française, chez l’Union sportive Bassin de Longwy.

En Algérie, Belhout s’était fait un nom d’abord en dirigeant l’ES Sétif lors de la saison 2006-2007, conclue par un titre de champion. Il avait également dirigé l’ASO Chlef (2007-2008) et la JS Kabylie (2010-2011), menant la formation kabyle à la victoire finale en Coupe d’Algérie 2011 face à l’USM El-Harrach (1-0). Son dernier club algérien était le CS Constantine (2014).

Le technicien algérien avait tenté également une expérience en Tunisie, d’abord à l’Olympique Béja avec laquelle il a remporté la coupe nationale (2009-2010) puis à l’US Monastir (2011-2012).

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR