Un bug Facebook aurait permis l’accès aux photos de 6,8 millions d’utilisateurs 

Facebook a révélé ce vendredi qu'un bug informatique majeur aurait peut-être permis à des applications tierces d'accéder de manière erronée aux photos de 6,8 millions d'utilisateurs, y compris à des images que des personnes ont commencé à télécharger sur le site sans les publier publiquement.

Crédit photo : DR

Grand Angle (300x600)

Facebook a révélé ce vendredi qu’un bug informatique majeur aurait peut-être permis à des applications tierces d’accéder de manière erronée aux photos de 6,8 millions d’utilisateurs, y compris à des images que des personnes ont commencé à télécharger sur le site sans les publier publiquement.

 

Adsence Milieu article

« Notre équipe interne a découvert un bug dans l’API photo qui a pu affecter les personnes qui utilisent la connexion avec Facebook et qui ont autorisé des applications tierces à accéder à leurs photos », écrit Facebook.

Quelles sont les photos qui ont été vues ?

Facebook explique que les applications qui reçoivent des autorisations pour accéder aux photos se voient généralement proposer les photos partagées par les utilisateurs sur la timeline. Ici, les applications ont pu accéder aux photos mises en ligne sur le Marketplace, Facebook Stories et aux photos qui sont envoyées par les utilisateurs mais finalement pas postées. Selon Facebook, jusqu’à 6,8 millions de personnes sont touchées, ainsi que jusqu’à 1 500 applications développées par 876 développeurs différents.

Quels sont les utilisateurs qui sont potentiellement touchés?

« Nous sommes désolés de ce qui s’est passé », dit Facebook. Le réseau social annonce qu’il proposera des outils aux développeurs la semaine prochaine pour leur indiquer quels sont les utilisateurs qui sont potentiellement touchés par ce problème. De plus, Facebook va prévenir les utilisateurs en question via une alerte.

La révélation de ce bug est le dernier événement en date dans la série de scandales de fuite de données de Facebook, entre Cambridge Analytica en avril dernier et plus récemment, la faille qui a touché près de 30 millions de comptes en octobre.

Adsence Milieu article