Connect with us

Digital

Twitter annonce avoir bloqué une opération de manipulation orchestrée par l’Arabie saoudite

Bouzid ICHALALENE

Published

on

© DR | Logo de la société américaine Twitter
© DR | Logo de la société américaine Twitter

Twitter a annoncé vendredi avoir suspendu plus de 88.000 comptes impliqués dans une opération de manipulation et de désinformation orchestrée par l’Arabie saoudite. Il y’a quelques semaines, des algériens basés aux États-Unis ont organisé des rassemblements devant les sièges de Facebook et Twitter pour dénoncer le blocage de comptes de militants, suite à la pression des autorités algériennes.

La plupart de ces profils étaient en arabe et servaient de caisses de résonance “aux messages en faveur des autorités saoudiennes”, mais une partie était en anglais et ciblait des publics occidentaux, a détaillé la plateforme. Twitter a entrepris de démanteler ce réseau en 2018. L’entreprise californienne est parvenue à mieux cerner les acteurs impliqués cet automne et a pris des mesures drastiques en octobre dernier.


Sur ces 88.000 comptes, la plateforme a publié des informations sur un noyau de près de 6.000 comptes, représentatifs de l’ensemble, à des fins de “transparence”.
“Des enquêtes rigoureuses menées par nos équipes nous ont permis de relier ces comptes à une importante opération de propagande menée sur Twitter depuis l’Arabie saoudite”, déclare le réseau social.

“Fermer les comptes de militants”

Une délégation d’informaticiens algériens basés à la Silicon Valley ont fait le déplacement au siège de Twitter pour dénoncer la manipulation faite par leurs bureaux en Afrique du Nord et au Moyen Orient, tout en précisant que les autorités algériennes mettent la pression sur les deux bureaux afin de noyer les informations contre les autorités algériennes et de fermer les comptes de militants. Selon l’un d’eux, “la personne chez Twitter qui a reçu la délégation a promis l’ouverture d’une enquête approfondie sur la pratique qui vise les militants et la révolution algérienne”.

Les contenus partagés datent de la fin de l’année 2016 et apparaissent soutenir Donald Trump, quand il était candidat et juste après son élection. De nombreux comptes impliqués avaient recours à des outils automatisés pour faire circuler largement des messages non politiques, a expliqué Twitter. Ces outils servent d’ordinaire à propager des annonces importantes en cas de crise, et n’enfreignent pas les règles de la plateforme. Mais “ces tactiques ont compliqué la tâche des observateurs qui devaient repérer les tweets politiques sur des comptes qui partageaient essentiellement des contenus non politiques de façon automatique”, indique l’entreprise.

Les réseaux comme Facebook et Twitter luttent activement contre les nombreuses opérations de manipulation de l’opinion orchestrées notamment depuis la Chine, l’Inde, la Russie ou encore l’Arabie saoudite.

En septembre, un rapport de Oxford Internet Institute a établi que le nombre de campagnes avait doublé en deux ans et qu’elles provenaient aussi bien de gouvernements démocratiques qu’autoritaires.

Avec AFP

Digital

TikTok et WeChat interdites aux Etats-Unis à partir de dimanche

Avatar

Published

on

Le téléchargement des applications chinoises TikTok et WeChat sera interdit aux Etats-Unis à partir de dimanche, a annoncé vendredi le département du Commerce américain, citant des menaces à la “sécurité nationale”.

“Le Parti communiste chinois a démontré qu’il avait les moyens et l’intention d’utiliser ces applications pour menacer la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des Etats-Unis”, explique le ministère américain dans un communiqué.

Les Etats-Unis mettent ainsi à exécution la menace brandie par le président Donald Trump contre ces deux applications chinoises, dans un contexte de grandes tensions entre les deux géants économiques.

Continue Reading

Digital

Perturbation du réseau internet: Tebboune ordonne de trouver une solution “définitive”

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR | Abdelmadjid Tebboune s'engage à revoir le système national de santé

Abdelmadjid Tebboune a instruit, dimanche, le ministre de la Poste et des TIC, Brahim Boumzar, de trouver une solution “définitive” au problème de faiblesse du débit internet, informe un communiqué du Conseil des ministres repris par l’APS.

En effet, lors de la réunion périodique des conseil des ministres, qui s’est tenue dimanche par visioconférence, Abdelmadjid Tebbouen a instruit Brahim Boumzar à “trouver une solution définitive au problème de faiblesse du débit internet, définir les facteurs nuisibles et soumettre le dossier au Conseil des ministres si le besoin se fait sentir”, indique le communiqué.

Notons que depuis plusieurs jours l’Algérie connait une perturbation dans son réseau internet. Une perturbation qu’Algérie Télécom a justifié par un problème au niveau international.

Selon l’opérateur, “une perturbation du réseau internet international enregistrée dans certains pays du monde, dont l’Algérie, est à l’origine d’une perturbation dans le réseau national”.

Continue Reading

Digital

E-paiement: Algérie poste lance un nouveau service

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Algérie poste a lancé, samedi, son nouveau service de E-paiement “BARID PAY” qui fonctionne grâce à la technologie de reconnaissance bidimensionnelle appelée (QR CODE).

Via un communiqué, Algérie Poste a expliqué que le paiement s’effectue en copiant le code « QR » attribué au commerçant à travers l’application « Barid Mob ».

Le même document appelle les commerçant qui souhaitent adhérer à ce service à s’inscrire en déposant un dossier à Algérie Poste. Selon la même source, le client doit être titulaire d’un compte CCP et titulaire de la carte Edahabia. Le client doit aussi, obligatoirement, déclarer son numéro de téléphone au niveau d’Algérie Poste.

Continue Reading
Advertisement

Tendances