Connect with us

Accueil

Trois ans de prison ferme requis contre le journaliste El Kadi Ihsane

Published

on

Le procureur de la République près le Tribunal Sidi M’hamed a requis trois ans de prison ferme à l’encontre du journaliste El Kadi Ihsane, directeur de la société Interface Media, éditrice de Maghreb Emergent et Radio M.

Le procès du journaliste s’est ouvert ce mardi, après plusieurs reports. Le procureur a également requis l’interdiction d’activités publiques pour une durée de cinq ans, ainsi qu’une amende de 100 000 dinars. Le verdicte sera rendu le 31 mai prochain.

Dans ce procès intenté contre lui par l’ancien ministre de la Communication, Ammar Belhimeur, le journaliste est poursuivi pour «atteinte à l’unité du territoire» et «publications portant préjudice à l’intérêt national».

Cette plainte fait suite à un article publié par le journaliste, intitulé « Pourquoi la place de Rachad doit être protégée dans le Hirak».

El Kadi Ihsane est, par ailleurs, poursuivi dans une autre affaire pour «appartenance à une organisation terroriste» sur la base de sa relation professionnelle avec le militant en détention, Tahar Khouas. Une affaire pour laquelle il a déjà été auditionné en mars dernier par le juge d’instruction près le tribunal de Larbaa Nath Irathen à Tizi-Ouzou.

Continue Reading
Advertisement
Comments