Connect with us

Politique

Tribunal de Sidi M’hamed: Said Bouteflika inculpé dans une nouvelle affaire

Published

on

Le magistrat instructeur près le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, a émis un mandat de dépôt à l’encontre de frère et ancien conseiller du président déchu Said Bouteflika, inculpé cette fois-ci dans une nouvelle affaire le liant à l’ancien patron de l’ETRHB Ali Haddad lui-même condamné en appel à 12 ans de prison ferme pour des faits lié à la corruption, rapporte le quotidien francophone El Watan.

Le frère conseiller du président déchu, Said Bouteflika, a été inculpé et placé sous mandant de dépôt par le tribunal de Sidi M’hamed à Alger sous ordre du magistrat. Ce nouveau dossier le lie à l’ex patron de l’ETRHB Ali Haddad et ce pour “trafic d’influence“, “abus de fonction“, et “interférence dans le travail de la justice“, informe la même source.

Le mis en cause est accusé d’avoir donné des “instructions et directives données par téléphone” dans le but de “prêter main forte” à l’homme d’affaire Ali Haddad, pour pouvoir ainsi “régler ses problèmes avec l’administration“.

Le bras droit d’Abdelaziz Bouteflika, se trouve une nouvelle fois lié à un dossier après celui de l’affaire de l’ex ministre de la Justice et Garde des seaux Tayeb Louh ou ce dernier a été accusé d”avoir envoyé” des messages à l’ex ministre que le juge a qualifié d'”interférence” dans le travail de la justice, et ayant également un rapport avec Ali Haddad, Mahieddine Tahkout et Chakib Khelil.

Pour rappel, le frère du Président déchu, Said Bouteflika ainsi que les deux anciens patrons des services de renseignement (ex-DRS), Toufik et Tartag ont été condamné en appel à 15 ans de réclusion criminelle pour “atteinte à l’autorité militaire” et “complot contre l’autorité de l’Etat“, soit le même verdict prononcé en première instance. Egalement impliquée dans le même dossier la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louissa Hanoune a elle quitté la prison le 10 février après avoir purgé sa peine à savoir 3 ans de prison dont 9 mois ferme.

La Cour suprême près le tribunal de Blida a répondu favorablement au pourvoi en cassation introduit par la défense des accusés susmentionnés.

Continue Reading
Advertisement
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR