Connect with us

Politique

Tribunal de Oued Souf: le détenu Ayoub Azaoui libéré

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

© DR |

Le détenu Ayoub Azaoui sera libéré ce lundi après avoir été relaxé de l’accusation de “publications Facebook pouvant porter atteinte à l’unité nationale” et condamné à 200 000 Da d’amende pour “atteinte à la personne du président de la République”, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Arrêté le 12 mai et placé sous mandat de dépôt le lendemain, le procès d’Ayoub Azaoui s’est déroulé le 27 juillet.

Lors du procès qui s’est tenu au tribunal de Oued Souf., le parquet avait requis 10 ans de prison ferme à l’encontre de l’activiste.

A noter que l’activiste est poursuivi dans une seconde affaire qui remonte à son arrestation le 11 décembre dernier et dont le verdict est attendu pour le 10 août.

Dans cette affaire Ayoub Azaoui est poursuivi avec Hamza Sahraoui, Chouib Fathiza, Ahmed Hadad, Fawzi Nid, Ahmim Lemdjahed et Ali Bekicha pour “incitation à attroupement”, “atteinte à l’unité nationale” et “atteinte à l’intégrité du territoire national”.

Lors du procès qui s’est aussi déroulé le 27 juillet, le parquet a requis 5 ans de prison ferme et 100 000 Da d’amende.

Notons également que les prévenus ont bénéficié d’une liberté provisoire depuis le 2 Janvier dernier dans le cadre de la deuxième affaire.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Le député démissionnaire Khaled Tazaghart condamné à un an de prison ferme

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le député démissionnaire Khaled Tazaghart a été condamné ce dimanche à un an de prison ferme avec mandat de dépôt, indique le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Poursuivi pour “incitation à attroupement”, “publications pouvant porter trouble à l’ordre public”, “violation des mesures du confinement sanitaire”, le procureur près le tribunal d’Akbou (Béjaia) avait requis un an de prison ferme et 100,000 DA d’amende.

Le prévenu a été arrêté samedi 26 septembre à 13h alors qu’il revenait de la marche de Kherrata qui s’est tenue le même jour. Il a par la suite été transféré au commissariat central de Béjaia où il a été placé en garde à vue.



Continue Reading

Politique

Bordj Bou Arreridj: Brahim Laalami condamné en appel à de la prison ferme et un million de DA d’amende

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le détenu Chems-Eddine Laalami dit Brahim a été condamné, en appel, ce dimanche par le tribunal de Bordj Bou Arreridj à 18 mois de prison ferme dans une affaire et à un an de prison ferme dans une autre, annonce le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Poursuivi dans six affaires au total pour “outrage à corps constitué”, “atteinte à un agent en plein exercice de ses fonctions”, “outrage à corps constitué par les moyens et des réseaux sociaux” et “diffamation”, entre autres, Brahim Laalami a également été condamné à une amende de 1 million de DA.

Pour rappel, Brahim Laalami a été condamné en première instance à 18 mois de prison ferme et une amende d’un million de DA d’amende.

Continue Reading

Politique

Le procès en appel d’Ali Haddad reporté au 11 octobre

Yasmine Marouf-Araibi

Published

on

Le procès en appel de l’homme d’affaires Ali Haddad, condamné en première instance, à une peine de 18 ans de prison ferme assortie d’une amende de 8 millions DA, a été reporté au 11 octobre.

Le report du procès intervient suite à la décision du Barreau d’Alger de boycotter les audiences au niveau de la Cour d’Alger et toutes les institutions y relevant à partir de ce dimanche 27 septembre, et ce, en solidarité avec le bâtonnier d’Alger après qu’une altercation avec un juge ait conduit à son hospitalisation.

D’autres anciens hauts-responsables sont aussi poursuivis dans cette affaire dont les deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal et l’ancien ministre de l’industrie et des mines Abdeslam Bouchouareb.

Les prévenus sont poursuivis pour plusieurs chefs d’inculpation en lien avec la corruption, dont “obtention, en violation de la législation, de privilèges, d’avantages et de marchés publics”, “dilapidation de deniers publics”, et “conflits d’intérêts”.

Continue Reading

Tendances

INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR