Suivez-nous

Politique

Tribunal de Bordj Bou Arreridj : Le parquet requiert 5 ans de prison ferme contre l’activiste Cherif Ghessoul

Yasmine Marouf-Araibi

Publié

le

© DR |

Le parquet près le tribunal de Bordj Bou Arreridj a requis cinq ans de prison ferme assortis de 100.000 DA d’amende à l’encontre de l’activiste Cherif Ghessoul, annonce ce jeudi le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Selon l’avocate Nassima Rezazgui, le militant est poursuivi pour “incitation à attroupement non armée”, “publications de nature à porter atteinte à l’intérêt national” et “propagande politique” ,en vertu des articles 96, 100 et 94 du code pénal.

De son coté, le CNLD détaille que Cherif Ghessoul est accusé de “collecte de fonds étrangers pour exercice et promotion politique, possession en vue d’exposition au public d’affiches à des fins de propagande et pouvant porter atteinte à l’intérêt national, et pour incitation à attroupement”.

Concernant le verdict dans le procès du détenu Cherif Ghessoul, celui-ci sera rendu le jeudi 28 Mai, indique le CNLD.

Cherif Ghessoul a été arrêté le 24 Août 2019 “suite à sa réalisation d’un tifo géant appelant à la désobéissance civile”, rappelle la même source.

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR