Politique

Tizi Ouzou : Les activistes arrêtés ce vendredi relâchés

Published

on

© INTERLIGNES| Les manifestants arrêtés après la marche à Tizi Ouzou, relâchés

Les activistes arrêtés ce vendredi après leur participation à une marche à la wilaya de Tizi Ouzou viennent d’être relâchés, ont-ils annoncé sur les réseaux sociaux.

Il s’agit de Billel Hammouche, Yacine Mekireche, et trois étudiants Chawki Hammoum, Zahra Saai et Anaïs Matari. Ils ont été interpellés dans un barrage à la sortie de la wilaya de Tizi Ouzou en fin d’après-midi, a indiqué le Comité Nationale pour la Libération des Détenus (CNLD).

Depuis l’interdiction des marches populaires par le ministère de l’Intérieur en mai dernier, plusieurs activistes se rendent chaque vendredi dans les wilayas de Tizi Ouzou, Bejaia ou encore la wilaya de Bouira pour manifester.

Pour rappel, avec l’approche des élections législatives du 12 juin dernier, le pouvoir avait décidé d’en finir avec le hirak en réprimant toute tentative de marche notamment dans la capitale et d’autres wilayas du pays.

Il est à noter que l’Algérie dénombre actuellement plus de 300 personnes détenues pour leurs positions et opinions politiques.

Comments

Édité par EURL INTERLIGNES MEDIA | Copyright © 2019

Quitter la version mobile