Connect with us

Sport

Tizi-Ouzou: l’ancien président de la JSK, Mohand Cherif Hannachi a été inhumé ce samedi en présence d’une foule nombreuse

Achour Nait Tahar

Published

on

L’ancien président de la JS Kabylie, Moh Chérif Hannachi a été à l’honneur, dimanche soir, à l’école supérieure de l’hôtellerie et de restauration d’Alger, à Aïn Benian, en marge du tirage sort des huitièmes et des quarts de finale de la coupe d’Algérie de football.

L’ancien président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, décédé hier vendredi à l’âge de 70 ans, des suites d’une longue maladie après plusieurs jours d’hospitalisation à l’hôpital de Naadja a été inhumé ce samedi au cimetière de son village natal, Ighil Tazart à Larbaa Nath Iraten (Tizi-Ouzou).

Une foule nombreuse à accompagné le défunt à sa dernière demeure, et ce, malgré les conditions sanitaires liées à la pandémie du covid-19.

Beaucoup de personnalités sportives ont été présente à l’enterrement, parmi eu figurent : Miloud Iboud, ancien capitaine de la JSK et coéquipier de Hannachi à la défense du club du Djurdjura. Etaient présent également, Hakim Medane, Slimane Rahou, Omar Hamenad, Fawzi Moussouni, le président de la ligue du football professionnel, Abdelkrim Medouar, ainsi que d’autre anciens présidents de clubs et d’ancien s joueurs de la JSK qu’on a pas pu tous les citer.

Cherif Mellal, actuel président de la JSK a déclaré que «Mohand Chérif Hannachi a sacrifié une grande partie de sa vie pour la JSK et le football algérien. Aujourd’hui, le football algérien perd un de ses grands hommes. Il a laissé une grande empreinte dans le football en hissant la JSK au sommet. Je saisis cette occasion pour présenter mes sincères condoléances à sa famille et ses proches.»

Plusieurs messages de condoléances ont été adressé suite au décès de Hannachi à l’instar de l’ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouaoua, s’est dit «attristé par la mauvaise nouvelle de la disparition d’un grand dirigeant du football algérien, en l’occurrence Mohand Chérif Hannafi dont le nom restera à jamais lié à celui du club qu’il chérissait par-dessus tout et dont il a défendu ses couleurs sur tous les stades d’Algérie comme joueur, avant de devenir le président qui a donné le plus de titres à la JSK.

C’était un président emblématique qui aimait et défendait son club en toutes circonstances. Aujourd’hui, l’Algérie et le sport algérien ont perdu un grand dirigeant sportif, un militant du football qui a consacré sa vie à son club, souvent au détriment de sa vie familiale. On gardera de lui l’image d’un dirigeant totalement dévoué à son club qu’il a mené aux cimes du football national et continental. Sa disparition est une grande perte pour le football algérien. Son nom restera à jamais lié à celui de la JS Kabylie qu’il aimait par-dessus tout. En ces pénibles moment et douloureuse circonstance, je m’incline à sa mémoire, présente mes condoléances à sa famille et à la JSK et prie Dieu de l’accueillir en Son Vaste Paradis». «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

Le président de la CAF, Ahmed Ahmed a adressé un message de condoléances à l’ex.patron des canaris. “A la suite de la disparition du Président emblématique de la JSK, le Président de la CAF, M. Ahmad Ahmad, présente au nom de la grande famille du football africain, du Comité exécutif de la Confédération Africaine de Football, et en son nom propre ses condoléances à la famille de Mohand Chérif Hannachi, à la JS Kabylie et à la Fédération Algérienne de Football”, a écrit le patron de l’instance dans son message de condoléances.

Par ailleurs, l’ancien patron de la formation kabyle de 1993 à 2017 laisse derrière un riche héritage sportif en tant que joueur de 1969 à 1983 avant de prendre les destinées du club au début des années 1990, devenant ainsi le doyen des présidents de club en Algérie et en Afrique.

Continue Reading
Comments
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR