Tizi-Ouzou: Le Cnapeste reprend la grève durant la visite de Benghabrit

Réunion de la ministre Noria Benghabrit avec les associations et les syndicats à Tizi Ouzou

Crédit photo: DR | Réunion de la ministre Noria Benghabrit avec les associations et les syndicats à Tizi Ouzou

La visite de la ministre de l’éducation dans la wilaya de Tizi-Ouzou ne s’est pas déroulée sans encombre puisqu’elle a été contrainte d’annuler sa visite, prévue ce matin, au lycée « Hakmi » au chef-lieu de wilaya où les enseignants affiliés au CNAPEST ont repris la grève ce dimanche matin. Pour marquer le point, le Cnapste a instruit ses adhérents d’observer un mouvement de protestation à l’occasion de cette La visite en « pompier » de Benghebrit à Tizi-Ouzou s’est transformée en « feu de braise ! ».

Hors normes

La ministre de l’éducation qui effectue depuis hier un long périple à Tizi-Ouzou où elle a rencontré les partenaires syndicaux et les parents d’élèves. Elle avait appelé les enseignants à une « prise de conscience » estimant que « la suspension quasi régulière de la scolarité des élèves, quelle que soit la légitimité ou non des revendications invoquées, nous met hors normes sur le plan international en terme de nombre de semaines d’enseignement et prive ainsi les apprenants de compétences nécessaires à la poursuite de leur cursus scolaire ».

Prise de conscience

Benghebrit considère que « cette situation est génératrice d’inégalités que nous combattons. Elle porte préjudice au principe d’équité qui est l’un des fondements de notre système scolaire » et de lancer un appel aux grévistes : « Est-ce que ce n’est pas le temps de la prise de conscience et de la mobilisation pour travailler ensemble sur la continuité de la scolarisation ? ».

Adsence Milieu article