Suivez-nous

Culture

Théâtre: Ahmed Rezzak décroche le Grand Prix de la 14ème édition du FNTP

Bouzid ICHALALENE

Publié

le

© DR | 14e édition du Festival National du Théâtre professionnel (FNTP)

La pièce “Khatini”, mise en scène par Ahmed Rezzak et produite par le Théâtre régional de Mostaganem a remporté le “Grand Prix” du Festival National du Théâtre Professionnel (FNTP), dont la 14ème édition s’est déroulée du 11 au 21 mars 2021 au Théâtre National Algérien Mahieddine-Bachtarzi.

La pièce d’Ahmed Rezzak, qui a été présenté samedi soir au TNA, plonge son spectateur dans un pays habité et dirigé par des “vieux”. Le seul jeune, Khatini MachiHoua, a 40 ans et a décidé lui aussi, à l’instar des autres jeunes de ce pays, de le quitter. S’ensuivent des situations tragicomiques et un discours pertinent sur notre réalité et monde.

En outre, Ahmed Rezzak a également remporté un autre prix artistique durant cette soirée, celui de la meilleure scénographie, alors que l’un des comédiens principaux de la pièce, Bouhdjer Boutechiche a décroché le prix de la Meilleure interprétation masculine.

LE PALMARÈS

– Grand Prix du Festival: “Khatini” (Théâtre Régional Mostaganem)

– Meilleure Interprétation Féminine: Najla Tarli (“Aramel”, Théâtre Régional Constantine).

– Meilleure Interprétation Masculine: Bouhdjar Boutechiche (“Khatini”, Théâtre Régional Mostaganem).

– Meilleure Création Musicale : Mohamed Zami (“Sekoura”, Théâtre Régional Souk Ahras). – Meilleure Scénographie: Ahmed Rezzak (“Khatini”, Théâtre Régional Mostaganem).

– Meilleur Texte: Benamara Mahi (“La Transaction”, Théâtre Régional Tizi Ouzou). – Meilleure Mise en scène: Ali Djebara (“Sekoura”, Théâtre Régional Souk Ahras).

– Prix Spécial du Jury: “Nestenaw…fel…hit” (coopérative Numidia, Bordj Bou Arreridj).

– Meilleur Espoir Féminin: Chaïma Ourad (“Sekoura”, Théâtre Régional Souk Ahras), Yasmine Abbassi (“Aramel”, Théâtre Régional Constantine).

– Meilleur Espoir Masculin: Riadh Djefailia (“Sekoura”, Théâtre Régional Souk Ahras)

-Meilleur espoir masculin, ajoute aussi le nom de Mustapha Merati (“Arlequin valet deux maîtres”, Théâtre régional d’Oran).

Lire la suite
Publicité
Commentaires
INTER-LIGNES

GRATUIT
VOIR